Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Kim Kardashian veut revenir sur son partenariat avec Balenciaga après une campagne controversée


La star américaine de la télé-réalité et des réseaux sociaux Kim Kardashian veut « réévaluer » sa relation avec la marque de luxe Balenciaga, dans l’embarras après une campagne mettant en scène des enfants et des sextoys.

• Lisez aussi : Kim Kardashian a supplié Kanye West de garder ses Grammys

• Lisez aussi : Adidas : enquête sur des « allégations » de comportement inapproprié visant Kanye West

La maison française, propriété du groupe de luxe Kering, s’est excusée la semaine dernière sur son compte Instagram et a retiré plusieurs photos de sa campagne pour la collection printemps-été 2023, dont l’une montrait un enfant tenant un sac en forme. d’un ours blanc ceinturé de ceintures noires.


Kim Kardashian veut revenir sur son partenariat avec Balenciaga après une campagne controversée


Kim Kardashian veut revenir sur son partenariat avec Balenciaga après une campagne controversée

Des internautes ont également noté que sur une autre photo, un sac issu d’une collaboration Balenciaga-Adidas est posé sur des documents sur lesquels sont imprimés des extraits d’une décision de la Cour suprême américaine sur la pédopornographie.

« Je suis resté silencieux ces derniers jours, non pas parce que je n’ai pas été dégoûté et indigné par les récentes campagnes de Balenciaga, mais parce que je voulais avoir l’opportunité de parler à leur équipe pour comprendre par moi-même comment cela a pu arriver », a écrit Kim Kardashian sur son compte twitter dimanche soir.

Celle qui compte Balenciaga parmi ses marques partenaires se dit « choquée par ces images dérangeantes », « en tant que mère de quatre enfants ». Elle dit aussi avoir pris acte du « retrait des campagnes et (des) excuses de Balenciaga ».

« Quant à mon avenir avec Balenciaga, je réévalue ma relation avec la marque, basée sur leur volonté d’assumer la responsabilité de quelque chose qui n’aurait jamais dû arriver – et les actions que j’attends d’eux pour protéger les enfants », ajoute la star de télé-réalité à ses 74 millions de comptes d’abonnés.



journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page