Skip to content
Je ne me mets pas la pression avant Wimbledon

Emma Raducanu dit qu’elle ne se met pas la pression avant Wimbledon et qu’elle oubliera ses résultats alors qu’elle entame la saison sur gazon.

Mardi, à Nottingham, Raducanu disputera son premier match à domicile depuis les championnats de l’an dernier, où elle a fait sa remarquable percée en huitièmes de finale.

Sa vie a complètement changé depuis, après avoir remporté un titre historique à l’US Open en septembre qui l’a catapultée vers une renommée mondiale. Son retour à Wimbledon dans moins de trois semaines verra l’examen minutieux qui l’a suivie cette saison s’intensifier considérablement.

Raducanu, 19 ans, tient à bloquer le bruit et a insisté sur le fait que ses objectifs sont centrés sur l’amélioration de son jeu, et non sur les victoires. « Je ne sais pas, nous verrons », a-t-elle déclaré à propos de ses attentes pour l’Open de Nottingham cette semaine. « J’adore l’herbe, mais il y a tellement de bons joueurs dans le tirage au sort. Les résultats à ce stade, j’ai arrêté de penser à plus, ça ne sert à rien de faire ça, si vous faites ce qu’il faut, ça suivra. »

Les résultats de Raducanu depuis l’US Open sont mitigés. Pour 2022, elle a un dossier de 8-10 victoires-défaites, la plaçant 57e dans la course au classement pour l’année. Sans son triomphe à New York, cela aurait été bien pour une recrue, et il reste impressionnant qu’elle ait déjà au moins une victoire à chaque événement majeur.

Mais sauvegarder le succès est important dans le tennis en ce qui concerne les classements. Au cours de la dernière année, Raducanu participait à des tournois pour la première fois et n’avait aucune pression sur elle pour défendre ses points de classement. Maintenant, entamant sa deuxième manche du circuit, ce ne sera plus le cas. Raducanu est actuellement classée 11e au monde, avec la majorité de ses points dans ses performances à Wimbledon et à l’US Open la saison dernière. Essayer de les égaler, pour éviter que son classement ne tombe d’une falaise, va s’avérer un défi gigantesque.


telegraph Uk

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.