Skip to content
« Je me pince pour le croire : François Chénier, le nouveau Symphorien


Le populaire programme Symphorien renaîtra de ses cendres, grâce à une adaptation au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Et c’est le comédien François Chénier qui aura le mandat d’incarner le personnage autrefois joué par Gilles Latulippe.

• Lire aussi : Symphorien de retour… au théâtre

« Je me pince pour le croire », a proclamé le comédien de 51 ans, en entretien avec l’émission de Denis Lévesque.

Quand il était jeune, François Chénier disait aussi qu’il voulait être le Gilles Latulippe de sa génération.

« C’est quelqu’un que j’ai beaucoup aimé et c’est quelqu’un pour qui j’ai un énorme respect », a déclaré l’acteur.

Ce dernier se souvient également avoir écrit un ouvrage universitaire, pour lequel il a obtenu la note de A+, sur l’authenticité de Gilles Latulippe en le comparant à d’autres metteurs en scène.

« L’avantage était clairement en faveur de M. Latulippe, précise François Chénier.

Les auteurs de l’adaptation théâtrale de Symphorien ont déjà exprimé le souhait de ramener le personnage à la télévision.

Une idée qui plaît à François Chénier, puisqu’il juge que la « sitcom » mérite un retour sur le petit écran.

« Il ne mourra jamais sous cette forme », dit-il.

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.