Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

« J’ai décidé de ne pas m’arrêter » : Marion Cotillard, militante écologiste qui accepte cette sacrée contradiction


Le reste après l’annonce.

Marion Cotillard a souvent utilisé sa voix et sa notoriété au service d’une cause particulière : l’environnement. La star de 48 ans et mère de deux enfants avec Guillaume Canet (Marcel, 12 ans, et Louise, 6 ans), est également pointée du doigt pour ses contradictions sur le sujet. En promotion de son dernier film, Fille bleuesur le plateau de c à toi Jeudi 9 novembre, France 5 est revenue sur ce sujet délicat.

À l’heure de l’urgence climatique, la star oscarisée sensibilise le public à la protection de la planète en lançant la société de production Newtopia, qui vise à créer des histoires ambitieuses qui façonnent un monde durable et durable. Dans C à toi, Anne-Elisabeth Lemoine a ensuite demandé à son invité de réagir sur ce sujet qu’elle connaît bien. Tout d’abord, expliquant qu’elle voulait donner des exemples positifs pour aider la Terre, contrecarrer le manque d’espoir et l’éco-anxiété, elle en a profité pour admettre qu’elle n’est pas parfaite en termes d’écologie, assumant la continuité d’une pratique. dont le fait controversé : les nombreux voyages en avion.

« Oui, il y a des positions à adopter, des choses à changer. Je ne suis pas parfait. J’ai une partie de ma famille qui vit en Californie, alors j’ai décidé de ne pas arrêter d’aller les voir, ni de les laisser venir me voir ! (…) Au lieu de juger, nous pouvons simplement partager des choses, des solutions, des idées, ce qui rend cela un peu plus positif que de pointer du doigt et de dire : « Vous vous trompez ».« , a expliqué calmement mais fermement Marion Cotillard. Elle a acquis l’année dernière une grande résidence à Los Angeles, qui lui sert de pied-à-terre sur le sol américain, ce qui fait le bonheur d’Hollywood depuis La momie.

L’autre défaut de Marion Cotillard en matière d’écologie

Sur les pages du magazine. Maria ClaraCelle qui fut l’égérie de Dior et est l’égérie de Chanel avait abordé un autre aspect de ses défauts écologiques, le vêtement : « J’en consomme, encore une fois, beaucoup, beaucoup moins qu’avant, mais je dois avouer qu’aujourd’hui quand j’achète des vêtements c’est plus par plaisir que par nécessité, même si je me remets encore beaucoup en question.p. »

Le reste après l’annonce.

Le reste après l’annonce.


Gn fr enter

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page