Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles localesPolitique

Incendies, sécheresse, changement climatique : la biodiversité australienne plus menacée que jamais


Le tableau des dégâts dressé par le rapport scientifique est considérable. Depuis le début du 20e siècle, la température terrestre moyenne de l’Australie a augmenté de 1,4 degrés Celsius en raison du réchauffement climatique, accélérant la détérioration de la flore et de la faune.

La ministre australienne de l’Environnement, Tanya Plibersek, a décrit un « document choquant« . »Il raconte une histoire de crise et de déclin de l’environnement australien« , a-t-elle affirmé.

Les feux de brousse de 2019-2020 ont brûlé plus de huit millions d’hectares de végétation et tué ou déplacé 1 à 3 milliards d’animaux dans le pays, selon les principales conclusions du rapport.

Incendies en Australie, plus de 500 espèces éteintes ou menacées d’extinction

Les vagues de chaleur océaniques ont provoqué un blanchissement massif des coraux sur la Grande Barrière de Corail en 2016, 2017 et 2020. Depuis lors, un rapport gouvernemental publié en mars a révélé que le récif avait de nouveau subi un blanchissement massif.

Des millions d’hectares de forêt vierge ont également été détruits depuis 1990. Idem pour plus de sept millions d’hectares d’habitat d’espèces menacées entre 2000 et 2017, poursuit le rapport.

« L’Australie a perdu plus d’espèces de mammifères que tout autre continent« 

En cinq ans, plus de 200 espèces végétales et animales d’importance nationale ont été ajoutées à la liste des espèces menacées en vertu des lois environnementales australiennes.

« L’Australie a perdu plus d’espèces de mammifères que tout autre continent», indique le rapport, le nombre de nouvelles espèces répertoriées comme menacées ayant augmenté de 8 % en cinq ans.

Les villes australiennes se développent également à un rythme rapide, selon le rapport, entraînant une augmentation de la chaleur, de la pollution et des déchets urbains, tout en mettant à rude épreuve les ressources en eau et en énergie. « Sydney a perdu plus de 70% de sa végétation indigène à cause du développement», affirme le rapport.

« Les conclusions de ce rapport sont déchirantes et les défaillances de la gouvernance qui ont entraîné des pertes de cette ampleur sont dévastatrices.», s’indigne Rachel Lowry, directrice générale par intérim du WWF-Australie.Si nous ignorons les avertissements de ce rapport, des espèces emblématiques comme les koalas de l’est de l’Australie ou notre plus grand mammifère planeur, le phalanger volant, disparaîtront à jamais.« , a-t-elle prévenu.

Le phalanger volant : un nouvel ajout à la liste des espèces menacées

Selon le WWF, le rapport devrait constituer un « tournant« menant à des investissements plus importants et à des lois plus strictes pour protéger la faune australienne.

Le pays est particulièrement touché par le changement climatique, régulièrement frappé par des sécheresses, des incendies de forêts dévastateurs, sans oublier des inondations à répétition et de plus en plus sévères.

A lire aussi :

Quiz sur les animaux : Ces espèces sont menacées ou éteintes à cause de l’homme

L'Australie peut-elle rattraper son retard sur le changement climatique ?

L’Australie peut-elle rattraper son retard sur le changement climatique ?

Comment une tong sale pourrait-elle causer un désastre en Australie ?

Comment une tong sale pourrait-elle causer un désastre en Australie ?

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page