Skip to content
Immeuble.  Immeuble en copropriété : peut-on faire un barbecue ?

Le barbecue est un plaisir incontournable de l’été. Pas moyen de faire quoi que ce soit. Y compris à domicile.

Pour les questions de sécurité incendie, des arrêtés préfectoraux ou municipaux peuvent réglementer la pratique. Cela peut être le cas notamment dans les zones forestières et boisées ou lors de périodes de vents violents.

Règles de vie et urbanisme

Les copropriétés peuvent également réglementer l’utilisation des barbecues pour des raisons de sécurité ou pour prévenir les problèmes de voisinage. Ils sont en droit de les interdire sur les balcons et terrasses, voire dans les espaces extérieurs communs.

Sous réserve que cela soit mentionné dans leur réglementation, ils peuvent également autoriser uniquement l’utilisation de barbecues électriques mais interdire ceux à charbon et/ou à gaz.

Libre, bien entendu, à tout propriétaire d’une habitation individuelle d’opter pour le modèle qu’il souhaite.

En revanche, s’il choisit de construire un barbecue en pierre ou en brique d’une surface au sol ou au sol supérieure à 5 m², il est soumis à la même réglementation que celles concernant les abris de jardin et les pergolas.

Il est ainsi obligé de demander un permis d’urbanisme à la mairie de sa commune, c’est-à-dire de faire au moins une déclaration préalable de travaux.

Un trouble anormal du voisinage

Plus largement, la pratique du barbecue appelle à respecter des règles de savoir-vivre pour ne pas gêner les voisins et éviter des conséquences disproportionnées à l’égard de quelques saucisses grillées.

Les nuisances qui « dépassent les inconvénients normaux du voisinage », comme « un usage intensif sur de longues périodes » et des odeurs intempestives récurrentes, peuvent « constituer un « trouble anormal du voisinage » », indiquent les services publics.

Il en est de même surtout si le barbecue est à l’origine de projections de cendres ou du noircissement d’un mur. Une action en justice est donc possible avec l’argument – à ajouter à celui du dommage – du fait de ne plus pouvoir profiter sereinement de son jardin ou de son balcon.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.