Skip to content
Immersion au Centre National Mohammed VI pour Handicapés

Lancé en 2006, le Centre national Mohammed VI est devenu au fil des années une référence internationale en matière de prise en charge globale des personnes handicapées : insertion dans la vie active par une formation adaptée et garantie des moyens de mener une vie décente. . Reportage vidéo de l’antenne régionale de Marrakech du Centre.

Yasser et Saïf Eddine préparent un voyage aux Etats-Unis début juillet pour participer à la Unified Special Olympics Cup qui se tiendra à Détroit. Siham et Youssef se préparent pour un entretien d’embauche le lundi 4 juillet. Ces jeunes impliqués et motivés sont l’image d’une population très active et engagée, chacun participant avec dynamisme à l’une des activités organisées dans les vastes locaux de l’antenne régionale de la CNMH à Marrakech. Cette structure, qui soufflera ses 10 bougies en novembre, fascine par l’immensité de ses espaces. « La section Marrakech du CNMH accueille des personnes en situation de handicap de 0 à 30 ans et avec tout type de handicap, principalement des personnes en situation de handicap mental », indique au « Matin » le directeur du CNMH de Marrakech, le Dr Driss Bouanani. « Il est organisé en quatre pôles, à savoir un pôle socio-éducatif, un pôle médical, un pôle de formation professionnelle et un pôle sportif », ajoute le Dr Bouanani. Des centres qui répondent réellement à une vision intégrée permettant à ces jeunes en situation de handicap de s’épanouir et de gagner en autonomie grâce à des méthodes et un accompagnement tout à fait adaptés. « La mission de ces centres est de fournir des services pluridisciplinaires qui répondent à une demande, un besoin et un droit d’une très large population de personnes handicapées de la ville de Marrakech et de sa région », précise le directeur du CNMH de Marrakech. .

Les activités et services proposés sont confiés à un personnel qualifié, engagé et spécialisé, composé d’éducateurs et d’animateurs spécialisés, d’entraîneurs spécialisés, d’éducateurs sportifs diplômés, d’assistantes sociales spécialisées et d’un corps médical composé de médecins généralistes, chirurgiens dentistes, psychologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychomotriciens et infirmiers généralistes. « La mission du centre socio-éducatif est d’assurer l’insertion scolaire des enfants en situation de handicap. Il existe des ateliers éducatifs pour les enfants handicapés mentaux, les enfants atteints de paralysie cérébrale (IMC), les enfants autistes, ainsi que des ateliers polyvalents en musique, théâtre, bricolage, stimulation sensorielle, etc., explique le Dr Bouanani. « Le centre de formation professionnelle est responsable de la formation des jeunes handicapés. Conçu en partenariat avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), il offre à ces jeunes la possibilité de suivre une formation dans un métier adapté à leur handicap », nous informe le directeur. « Le centre sportif est un lieu où les jeunes en situation de handicap pris en charge par le Centre ainsi que ceux pris en charge par d’autres associations de la ville ocre peuvent pratiquer des sports. Il est composé d’une salle de musculation, d’une piscine couverte chauffée et de terrains de sports collectifs.

Ce centre prend en charge tous les types de handicap », nous a expliqué le Dr Bouanani. « Le centre médical, pour sa part, prodigue des soins et offre des services de réadaptation aux personnes handicapées. Il regroupe les spécialités suivantes : consultations de médecine générale, psychiatrie, kinésithérapie, orthophonie, psychomotricité, chirurgie dentaire, psychologie et soins infirmiers », explique le responsable. La section régionale du CNMH de Marrakech est également ouverte aux familles et leur apporte un accompagnement visant à les initier aux méthodes pédagogiques de suivi de leur enfant handicapé. Ce soutien a été bien apprécié par ces familles, dont beaucoup ont témoigné très positivement des grands efforts et actions menés par le personnel de cette structure en faveur de leurs enfants. « Notre action a pour but de garantir l’intégration de ces enfants et jeunes en milieu scolaire et professionnel dans le cadre d’un projet de vie, et aujourd’hui les résultats de ce travail s’avèrent plutôt positifs », assure le Dr Bouanani.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.