Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Il n’est pas toujours facile d’obtenir de l’aide avec votre véhicule pendant une tempête

Avant de sortir, ma femme m’avait prévenu : « Il fait très froid. La route est très enneigée. Assurez-vous d’avoir vos mitaines et votre manteau le plus épais. »

J’ai suivi à moitié ses conseils, enfilant un petit manteau et des mitaines que je trouvais facilement. Je n’ai pas eu à craindre une mauvaise surprise lors de mon trajet d’une demi-heure.

Alors que je quittais l’école, j’ai entendu un bruit étrange venant de l’extérieur du véhicule. Papa, le pneu avant droit est à platmon fils m’a dit après une inspection rapide.

Je suis sorti pour essayer de réparer la panne, j’ai dû y renoncer rapidement. Le froid était intense et pénétrant. Mes souvenirs de l’installation du pneu de secours temporaire revenaient trop lentement.

J’ai alors pris mon téléphone portable pour demander de l’aide auAssociation automobile de l’Alberta (AMA), mon principal fournisseur d’assistance routière depuis de nombreuses années.

En raison du volume d’appels, le temps d’attente est de 37 minutes, mais vous pouvez facilement faire votre demande en ligne. C’est très rapidelaissez-moi savoir un message enregistré.

Avec l’aide de mon fils, j’ai soumis ma candidature en ligne. Nous espérons pouvoir vous servir demain à 16hdonc, plus de 20 heures plus tard, dit un message.

Je n’allais pas rester là tout de même, à attendre dans le froid, toute la nuit et jusqu’au lendemain, dans l’après-midi. De plus, mon véhicule empruntait une partie de la chaussée à dégager avant le matin, car l’endroit est habituellement utilisé pour le transport scolaire.

Inquiète, l’idée m’est venue de contacter mon garagiste. Je l’ai appelé. Je n’aime pas travailler dans le froid dehors, mais donne-moi l’adresse, je viendrai t’aideril a répondu.

Le mécanicien arriva quelques minutes plus tard. Mieux équipé et de loin plus compétent que moi, il a installé le pneu provisoire. Soulagé, je lui ai dit que je ne savais pas comment le remercier.

Lorsque j’ai pu parler au téléphone avec une employée de l’AMA, je lui ai demandé si elle trouvait normal de me faire attendre une vingtaine d’heures pour des réparations d’urgence.

Sa réponse : Je suis désolé. Je te comprends, mais nous n’avions pas d’autre choix. Je transmettrai votre inquiétude à mes supérieurs hiérarchiques.

Au début de l’hiver, ma leçon était bien apprise. Il est préférable d’avoir plusieurs solutions possibles. Des prestataires de services, oui, mais aussi des personnes compétentes.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page