Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

« Il a beaucoup de potentiel » – François Allaire


Le gardien de but des Canadiens Samuel Montembeault est un athlète de qualité derrière lequel le public montréalais devrait se rallier, a déclaré vendredi l’entraîneur des gardiens de but François Allaire.

• Lisez aussi : LAH : 5 Québécois qui pourraient être rappelés

Allaire, qui est aujourd’hui consultant au sein de l’organisation des Panthères, a bien connu Montembeault lors du passage de ce dernier au sein de la formation floridienne de 2015 à 2021.

Il n’est pas surpris par la tenue très respectable du portier de 26 ans depuis le début de cette saison.

« Je ne suis pas surpris, je pense qu’il avait juste besoin d’une place, une opportunité pour Montembeault de prouver ce qu’il savait faire, a-t-il expliqué à « JiC ». C’est un beau sportif, il a beaucoup de potentiel, on est un peu déçus de la façon dont il est parti car on l’a perdu pour rien (au ballotage).

Évidemment, Allaire a une très bonne opinion du gardien du Tricolore.

« Je lui souhaite bonne chance car je pense que c’est un bon athlète », a-t-il déclaré. Un gardien québécois, il n’en reste plus tellement dans la Ligue nationale, je pense qu’il faut continuer à l’encourager pour faire en sorte qu’il ait une belle carrière et j’espère qu’il l’aura jusqu’à Montréal. »

Heureux pour Luongo

Allaire a passé un bon moment à Toronto au cours des derniers jours en regardant Roberto Luongo entrer au Temple de la renommée. Les deux hommes sont actuellement collègues, puisque Luongo, après avoir disputé 1 044 matchs dans la LNH, est maintenant le grand patron des gardiens de but dans l’organisation des Panthers.

« C’était un très beau week-end que nous avons vécu à Toronto, avec sa famille, ses amis, a souligné Allaire. Roberto a vraiment prononcé un beau discours. Je suis content pour lui, parce qu’en restant dans la Ligue nationale pendant 19 ans, comme lui, il a été bon dans la LNH comme avec Équipe Canada, le nombre de matchs qu’il a joués, de victoires, je pense qu’il méritait sa place. Ce qui n’est pas facile.

Et tout cela ne peut pas nuire à la suite de sa carrière, a-t-il ajouté.

« Maintenant, il entame une nouvelle carrière d’administrateur dans la Ligue nationale, avec ce titre, ça lui donne encore plus de lettres de noblesse », a résumé Allaire.

A forces égales

Devenu entraîneur des gardiens de la LNH au milieu des années 1980, Allaire a été témoin, dès les années 2000, de tous les efforts de la ligue pour augmenter le nombre de buts marqués dans ses matchs. Un besoin également créé par la qualité du travail d’Allaire et de ses acolytes au cours des 15 dernières années.

« Depuis les années 2000, la LNH a vraiment mis l’accent (sur l’attaque), car le développement des gardiens s’est fait à une telle intensité qu’on a fini par remarquer que la moyenne offensive avait beaucoup baissé, a-t-il rappelé. Je pense que les gardiens de but ont développé beaucoup plus rapidement que les stratégies d’attaque. »

Après presque deux décennies d’efforts de toutes sortes de la part de la LNH pour rendre son jeu plus attrayant, nous avons maintenant un résultat intéressant, selon lui.

« Nous avons trouvé un bel équilibre », a-t-il observé. Je pense que le talent du gardien est mis en avant, tout comme celui des joueurs : ce n’est pas facile de marquer un but. Quand ils marquent un but, la plupart du temps c’est un bon jeu. J’espère que ça va rester comme ça.

Regardez l’intégralité de l’interview dans la vidéo principale.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page