Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Holiday Storm : Avez-vous votre kit de survie ?


En plus des repas et des cadeaux, les Québécois devraient également se munir d’une trousse de survie pour survivre à la tempête qui menace la province à l’approche de Noël et qui pourrait occasionner de nombreuses pannes d’électricité.

• Lisez aussi : Préparez-vous à une tempête de Noël historique

• Lisez aussi : Québec se prépare pour la « bombe météorologique » de Noël

Voici un récapitulatif des phénomènes à prendre en compte pour planifier au mieux votre réveillon.

vents forts

Des vents forts souffleront partout au Québec, sauf dans l’extrême nord de la province, causant vraisemblablement des pannes d’électricité à grande échelle. La rive nord du fleuve, où les vents devraient être plus violents, pourrait être la plus touchée.

« On mobilise nos équipes en amont, on a déjà rappelé des équipes et des salariés qui, dans certains cas, avaient prévu des congés pour les fêtes, on s’assure qu’on aura assez de monde pour intervenir et on s’assure d’avoir tout le matériel nécessaire », explique un agent d’Hydro-Québec, qui s’attend à ce que les citoyens passent le réveillon dans le noir.

Glace noir

La tempête devrait commencer jeudi soir pour le sud et l’ouest de la province. Des chutes de neige sont attendues en premier, suivies d’averses de pluie pour les régions au sud du fleuve, dont le Grand Montréal et l’Estrie.

Le retour à des températures négatives à partir de vendredi en fin de journée combiné aux chutes de neige rendront les routes très glissantes.

« Quand on a des précipitations sous forme de neige quand on redescend en dessous de 0, c’est la recette parfaite pour avoir des patinoires, aussi bien sur les trottoirs que sur les routes, et là en plus on continue à accumuler de la neige donc des conditions vraiment difficiles, » a prévenu Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada.

Neiger

L’Outaouais, les Laurentides et les Hautes-Laurentides, ainsi que la Mauricie, le nord du Québec et Charlevoix, ainsi que la Haute-Côte-Nord jusqu’à Sept-Îles pourraient recevoir jusqu’à 50 centimètres de neige par endroits.

Il faudra donc s’attendre à une visibilité quasi nulle, à des vents forts à violents et certaines routes pourraient même être fermées entre Charlevoix et la Côte-Nord, voire les Laurentides.

Marées

L’Est du Québec devra également faire face à des débordements côtiers, causés par des vents violents et des marnages particulièrement élevés en cette période.

«C’est une conjecture de pur hasard qui exacerbe la situation, même jusqu’au Québec, on risque d’avoir des débordements», a prévenu M. Bégin, qui a ajouté que cette situation devait être surveillée entre vendredi et samedi lors des grandes marées. « Plus vous allez vers l’est, plus il est tard vendredi », a-t-il déclaré.

Pour vos déplacements, Environnement Canada conseille de partir jeudi, avant la tempête, ou samedi après-midi, avec prudence. Le vendredi est à éviter partout sur les routes. La partie est de la province aura un répit alors que les vents commenceront à midi vendredi.

Que mettre dans votre kit de survie :

• Eau

• Lumière : évitez les bougies, préférez les lampes de poche

• Trousse de premiers secours

• Couvertures

• Plan B où se réfugier si vous n’avez pas d’électricité, notamment pour ceux qui ont besoin de dispositifs médicaux

• Batteries de rechange pour appareils mobiles, afin de suivre l’évolution sur l’application Info-pannes

• Médicaments

• Tout ce qui peut vous aider à vivre au moins 72 heures

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page