Nouvelles locales

Hockey Canada : une autre agression sexuelle collective aurait eu lieu en 2003


Déjà aux prises avec un dossier plutôt épineux concernant une agression sexuelle en groupe commise en 2018, Hockey Canada doit maintenant gérer un autre incident similaire qui se serait produit en 2003, rapporte vendredi l’organisme.

• Lisez aussi : Hockey Canada modifie le fonds pour les abus sexuels

• Lisez aussi : Hockey Canada a fort à faire selon Justin Trudeau

Hockey Canada a été mis au courant de «révélations gênantes» après avoir été contacté par TSN et le journaliste de CTV News, Rick Westhead. Ce dernier se serait entretenu avec « de multiples témoins qui lui ont fourni des descriptions explicites de l’attaque suite à un entretien avec le député conservateur John Nater », a-t-il expliqué dans un communiqué.

L’incident, une agression d’un gang, aurait eu lieu à Halifax lors du Championnat mondial junior de 2003. Hockey Canada a déclaré avoir rapidement contacté les autorités de la ville de Nouvelle-Écosse, exhortant Westhead et Nater à faire de même pour partager leurs préoccupations. informations.

L’organisme national a exhorté la police d’Halifax à enquêter et a déclaré qu’il souhaitait travailler en étroite collaboration avec les forces de l’ordre. Il a également demandé les services d’un enquêteur indépendant, après « avoir entendu parler d’une rumeur sur ‘quelque chose de mauvais qui s’est passé au Mondial junior 2003′ », avant le courriel de Rick Westhead.

  • Écoutez l’avocate Nada Boumeftah au micro de Vincent Dessureault sur QUB radio :

Hockey Canada est visée de toutes parts pour avoir conclu un règlement à l’amiable avec une jeune femme qui dit avoir été violée par huit joueurs de l’équipe nationale en juin 2018, à la suite d’un gala d’organisation qui a eu lieu. tenue à London, Ontario.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page