Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Hockey Canada: Cassie Campbell a le vote de Caroline Ouellette dans le nouveau CA


Il n’y a aucun doute dans l’esprit de Caroline Ouellette : son ancienne capitaine de Salt Lake City et des Olympiques de Turin, Cassie Campbell-Pascall, a tous les outils pour faire la différence au sein du nouveau conseil. de Hockey Canada.

• Lisez aussi : De l’Atom C au Hall of Fame

« Elle a été l’une des dirigeantes qui a eu le plus d’impact sur ma carrière », affirme sans hésitation la Québécoise.

« Elle a une opinion sur tout, mais elle est capable d’expliquer pourquoi elle pense ça, pourquoi c’est sa vision. C’est une femme qui n’a pas peur de ses opinions, de l’innovation, pas peur du changement. »

Après avoir remporté une médaille d’argent aux Jeux de Nagano en 1998, Campbell-Pascall a mené les Canadiens à l’or en 2002 et 2006.

« Je me souviendrai toujours de ce qu’elle a dit lors d’une réunion de dirigeants [de la formation canadienne] : « parfois nous ne serons pas d’accord ici, mais cela ne devrait jamais se voir pour le reste de l’équipe ». Ce fut l’une des meilleures leçons de leadership pour moi », dit Ouellette.

Deux Québécois

Neuf personnes, dont les Québécois Julie Duranceau, avocate, et Jonathan Goldbloom, expert en communication, ont été nommées au nouveau conseil d’administration samedi dernier. Les anciens membres avaient démissionné à la suite de révélations de viols collectifs présumés, dont les victimes présumées recevaient une indemnisation financière des fonds d’urgence. De l’argent qui sortait des poches des sponsors – plusieurs ont lâché la fédération – et des parents ou des joueurs.


HOCKEY SUR GLACE OLYMPIQUE

Archives photographiques, Agence QMI

« C’est un rendez-vous absolument extraordinaire [celle de Campbell-Pascall] nécessaires pour aider à transformer le système de hockey des Canadiens. Il est évident que c’est ce dont nous avons besoin avec les nouvelles qui sont sorties ces derniers temps. Nous avons besoin de changement, nous avons besoin d’un nouveau leadership. Je sais que Cassie saura relever des défis et apporter du positif », ajoute Ouellette.

L’Albertain est le seul membre du conseil d’administration qui a un lien direct avec le hockey. La commentatrice et analyste à la télévision a toujours défendu le hockey féminin, tout comme Ouellette, dont la célébration qui porte son nom a été couronnée de succès le week-end dernier. Campbell-Pascall a siégé à de nombreux conseils d’administration, dont celui de la Fondation Hockey Canada.

Diversité

Les cinq femmes et quatre hommes qui composent le nouveau conseil ont un mandat d’un an, ce qui n’est pas trop court pour l’un des entraîneurs adjoints de l’équipe féminine canadienne.

« Je pense que nous aurons l’occasion de voir des changements déjà dans un an. Et qui sait ce qui va se passer ensuite ? »

» Dans tout conseil [comité], ce qui peut vraiment aider, c’est la diversité. Pas nécessairement des gens qui viennent de connaître le hockey, mais des entrepreneurs, des gens avec des visions, des parcours, des façons de penser différentes pour innover », précise Ouellette.

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page