Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du monde

Giuliani supprime le tweet indiquant que Hutchinson n’était pas là « quand j’ai demandé pardon »


Rudy Giuliani a effacé un tweet qui a attaqué Cassidy Hutchinson, témoin du comité du 6 janvier, mais a également fait allusion à l’auto-incrimination en disant qu’elle n’était pas présente lorsqu’il a demandé pardon au président de l’époque, Donald Trump.

L’ancien avocat de Trump a supprimé mercredi le tweet un jour après que Hutchinson, un ancien assistant de la Maison Blanche, a déclaré à l’enquête du Congrès que Giuliani et d’autres avaient demandé pardon. Le témoignage explosif de Hutchinson a renouvelé l’examen des actions de Giuliani et d’autres membres du cercle restreint de Trump menant au siège du 6 janvier sur le Capitole américain.

Le commentateur politique et avocat Ron Filipkowski a tweeté une capture d’écran du tweet maintenant supprimé de Giuliani :

« La cabale de la chasse aux sorcières du 6 janvier a maintenant dépassé même ses précédents frauduleux », lit-on dans le tweet. « Le dernier témoin était un menteur imprudent. Contrairement à son faux témoignage, elle n’était jamais présente lorsque j’ai demandé pardon. »

Giuliani, dans le tweet, a également nié avoir demandé la grâce de Trump.

« En fait, j’ai dit au président que je n’en voulais pas ou n’en avais pas besoin », a déclaré Giuliani.

Rudy Giuliani a supprimé un tweet disant que le témoin du comité du 6 janvier, Cassidy Hutchinson, n’était pas présent lorsqu’il a demandé pardon au président de l’époque, Donald Trump. Ci-dessus, Giuliani apparaît pour soutenir son fils, Andrew Giuliani, candidat à la primaire au poste de gouverneur du GOP de New York, lors d’une soirée électorale à Manhattan le 28 juin 2022 à New York.
Spencer Platt/Getty Images

Ceci est une histoire de rupture et sera mis à jour.

gb7

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page