Skip to content
Football collégial : des festivités, mais pas de hayon à la Coupe Vanier


En marge de la Coupe Vanier, le 4 décembre prochain, il y aura des festivités d’avant-match pour la première fois cette saison au Stade Telus de l’Université Laval.

• Lire aussi : Football universitaire : vidéo pour affronter l’inconnu

• Lire aussi : Uteck Cup : des coéquipiers aux adversaires

Mais ce ne sera pas le retour du populaire hayon : il sera impossible pour les participants d’apporter leur nourriture, leur alcool et d’accéder au site du festival en voiture.

C’est le compromis que les organisateurs de la Coupe Vanier ont trouvé afin d’obtenir l’accord de Santé publique pour la tenue d’une activité d’avant-match. Ainsi, les participants pourront consommer de la nourriture et des boissons dans le stationnement extérieur 209 de l’université, mais ils devront être achetés sur place.

Un passeport de vaccination et une pièce d’identité seront nécessaires pour accéder au site clôturé, qui pourra accueillir environ 1 000 personnes, voire plus. Le port du masque sera recommandé.

 » [Ce sont des règles] qui viennent de la Santé publique et de l’Université, a commenté jeudi Julie Dionne, directrice des activités sportives du PEPS. Nous venons d’apprendre la bonne nouvelle. Pouvoir organiser un événement, créer de l’enthousiasme, c’était important pour nous. « 

L’entrée du site, ouvert à partir de 10h, sera gratuite. Il ne sera pas nécessaire d’avoir un billet pour le match pour y accéder.

Des forfaits incluant deux boissons et nourriture à volonté sont en vente pour les partisans qui ont déjà leur billet pour la finale de football universitaire canadien.

Les colis n’ayant pas trouvé preneur seront vendus à partir du samedi midi. Il sera également possible d’acheter de quoi manger et boire individuellement.

4000 billets vendus

Quelque 4 000 billets ont été vendus à ce jour pour la finale. Les organisateurs s’attendent à ce que ce nombre augmente lorsque les équipes finalistes seront connues samedi en fin d’après-midi.

Les organisateurs précisent également que cette nouvelle formule de festivités d’avant-match, avec boissons payantes, n’est pas un moyen de remplir leurs caisses.

« C’est vraiment la façon dont nous avons trouvé pour organiser les activités d’avant-match, a déclaré le président du comité organisateur, l’ancien joueur Richard Bélanger. La formule est là car elle remplissait les conditions sanitaires. « 

Des changements en septembre ?

Les activités sportives du PEPS disent espérer un retour à l’habituel hayons l’avant-match du Rouge et Or en septembre prochain, au début de la nouvelle saison.

« Nous avons hâte de voir tous ceux qui s’assoient à 6 ou 7 heures du matin », a déclaré M.moi Dionne.

A voir aussi

journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.