Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Festival de cinéma de Québec : l’événement passe de dix à quatre jours


Après avoir pris une pause d’un an pour laisser passer la pandémie de COVID-19, le Festival de cinéma de Québec sera de retour dans une formule réduite à quatre jours, au lieu des dix habituels, au mois de septembre.

• Lisez aussi : Oliver Stone se défend contre Poutine

La compétition avec remises de prix et la présence de films internationaux sont également mises de côté afin de favoriser une nouvelle approche, explique le directeur général de la FCVQ, Martin Genois.

« On s’éloigne de la formule traditionnelle des festivals pour essayer de réinventer le genre », dit-il.

Ainsi, du 8 au 11 septembre, dans une formule qui favorisera les « rencontres et découvertes », la FCVQ mettra l’accent sur les productions québécoises. Nous avons déjà annoncé la projection de La guerre du mariagedu cinéaste Maxime Desruisseaux.

Le reste du programme sera dévoilé ultérieurement.

Étoiles attendues

A l’initiative du festival, la présence d’Oliver Stone dans le cadre de la nouvelle série Québec rencontrecette semaine, s’inscrit dans cette volonté de ne plus limiter les événements de la FCVQ à ses dates habituelles de fin d’été.

« Dans un marché événementiel très concurrentiel, nous nous sommes rendus compte que la formule que nous souhaitions aborder était celle de faire vivre des événements cinéma tout au long de l’année au lieu d’être présents à un moment précis d’une dizaine de jours. »

Ainsi, la FCVQ souhaite présenter jusqu’à six événements mettant en vedette des personnalités de renommée internationale liées au monde du cinéma.

« On choisit un cinéaste qui a quelque chose d’intéressant à dire et on crée une rencontre avec un journaliste, chroniqueur ou intervieweur de qualité. On essaie d’aborder des thèmes plus personnels, toujours en lien avec son travail », explique le patron de la FCVQ.

frapper les esprits

Du même souffle, Martin Genois ne ferme pas complètement la porte au retour d’un festival étalé sur deux semaines. «Avec chaque mouvement que nous faisons, nous voulons nous assurer que nous avons mis le doigt sur la tête et agrandissons les choses, si nous le souhaitons, pour l’événement de septembre. »

Le 17 juin, 100 laissez-passer VIP vendus 250 $ chacun seront mis en vente. Ils permettront un accès prioritaire à tous les événements de la FCVQ.

La dernière présentation du festival dans un contexte normal remonte à septembre 2019.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page