Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Félicitations à Kudus alors que le Ghana bat le suspense de cinq buts avec la Corée du Sud à la Coupe du monde

Publié le:

Mohammed Kudus a inscrit un doublé lundi alors que le Ghana était déconcerté et s’est finalement battu pour une victoire palpitante 3-2 contre la Corée du Sud au Education City Stadium de Doha.

La Corée du Sud était partout au Ghana dans les 20 premières minutes de son match du Groupe H, forçant sept corners alors que ses passes complexes menaçaient de récompenser.

Le skipper ghanéen André Ayew a tenté d’établir une tête de pont au milieu de terrain, mais la Corée du Sud s’est frayé un chemin autour du vétéran et de Thomas Partey.

Les complexités ont cependant été rendues redondantes lorsque le Ghana a fait la percée à la 24e minute.

Hwang In-beom a abattu Jordan Ayew sur la ligne de touche gauche et l’attaquant ghanéen s’est levé et s’est tenu au-dessus du ballon pour le coup franc qui a suivi.

Kudus l’a rejoint puis a couru sur le ballon permettant à Ayew de se balancer par-dessus le coup de pied. Mohammed Salisu a poussé la maison dans la mêlée qui a suivi.

Percée

La frappe – contre le cours du jeu – a éreinté les Sud-Coréens. Woo-Young Jung est entré dans le livre de l’arbitre Anthony Taylor pour avoir abattu Kudus alors qu’il se dirigeait vers la surface de réparation sud-coréenne.

Mais juste après la demi-heure, Kudus était sur la feuille de match. Jordan Ayew a balancé un centre de la gauche et le milieu de terrain de l’Ajax a trotté entre Jin-Su Kim et Young-Gwon Kim pour jeter un coup d’œil devant le gardien Seung-Gyu Kim.

C’était aussi simple que ça. Mais avec seulement les frères Ayew ayant l’expérience d’un match de Coupe du monde, la question pour les joueurs d’Otto Addo était de savoir s’ils pouvaient garder leur sang-froid en seconde période ?

Gue-Sung Cho a semé le doute juste après la reprise avec une tête qui a forcé le gardien ghanéen Lawrence Ati-Zigi à effectuer un arrêt fulgurant.

Revenir

Mais après 58 minutes, Ati-Zigi n’avait aucune chance. Cho s’est faufilé devant Salisu pour diriger le ballon dans le but et réduire de moitié le déficit.

Et trois minutes plus tard, Jin-Su Kim expie son apathie sur le premier but de Kudus avec un somptueux centre de la gauche que Cho dirige pour l’égalisation.

La parité n’a duré que sept minutes.

Après un travail soigné de Partey pour voler de l’espace au milieu de terrain, Gideon Mensah a été libéré sur l’aile gauche, il a envoyé le ballon à un Inaki Williams non marqué dont le tir au but éraflé a fortuitement éliminé trois défenseurs alors qu’il se déplaçait latéralement sur le chemin de Kudus. , qui a sauvé les rougissements de son coéquipier en dirigeant froidement le ballon dans le coin droit.

Après avoir gaspillé une avance de deux buts en trois minutes, combien de temps le Ghana pourrait-il conserver un mince avantage ?

La réponse aurait dû être de 16 minutes, mais Jin-Su Kim s’est battu au-dessus de la barre malgré le temps de choisir sa place dans le but.

Destin

La fin fait écho aux débuts quoique beaucoup moins élégante. La Corée du Sud a dominé la possession mais plutôt que des lignes et des angles rusés, ce sont des salves dans la surface de réparation du Ghana dans l’espoir de tirer les fruits des merveilles de la tête de Cho ou du jeu de jambes habile de Son.

Le Ghana a tenu bon pour relancer sa candidature pour une place en huitièmes de finale pour la première fois depuis 2010.

Avec la défaite, le destin de la Corée du Sud leur a échappé. Pour progresser, ils devront espérer que le Portugal et l’Uruguay fassent match nul lors du match tardif de lundi soir, puis miser sur l’Uruguay battant le Ghana alors qu’ils assisteront au spectacle de Cristiano Ronaldo lors de la phase finale des matchs du Groupe H le 2 décembre.

En début de match dans le groupe G au stade Al Janoub, le Cameroun a perdu 3-1 pour faire match nul 3-3 avec la Serbie.

Les deux premiers – le Brésil et la Suisse – se retrouvent lundi soir au Stadium 974.

rfi En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page