Skip to content
Fabrication et trafic d’armes à feu |  Un ancien employé de l’agence fédérale arrêté


L’homme de Gatineau arrêté mercredi matin et soupçonné de fabrication et de trafic d’armes à feu est un ancien employé d’un organisme fédéral.






Fabrication et trafic d’armes à feu |  Un ancien employé de l’agence fédérale arrêté

Mayssa Ferah
presse

Selon son profil Facebook, Tobie Laurin-Lépine travaillait comme technicien en audiovisuel et multimédia pour Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) depuis 2012. Le suspect a comparu mercredi après-midi au palais de justice de Gatineau. L’homme de 34 ans est accusé d’avoir fabriqué une arme semi-automatique – un FGC9 – sans y être autorisé.

« Cette personne est un ancien employé, qui n’est plus à l’emploi de SPAC depuis 2016 », ont confirmé les relations avec les médias de SPAC. Les responsables des relations publiques n’ont pas précisé les raisons de son départ.

Les informations reçues du public ont permis à la police de fouiller la résidence à la recherche de preuves. « Les objets saisis serviront à démontrer l’implication du suspect dans des activités criminelles », explique-t-on dans un communiqué.

Selon nos informations, le suspect a fabriqué les armes en se faisant livrer des pièces à son domicile.

L’opération a été réalisée par des policiers de l’Escouade régionale mixte (ERM) de l’Outaouais en collaboration avec l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) conformément à la stratégie provinciale CENTAURE.

« Cette perquisition démontre, encore une fois, l’importance de la collaboration et des efforts en matière d’armes à feu par tous les services policiers du Québec. Une opération de cette ampleur confirme l’efficacité de la force de frappe concertée », a déclaré le capitaine Simon Riverin, chef du service d’enquête sur le crime organisé.

Laurin-Lépine n’a pas de casier judiciaire. Le trentenaire, pilote d’avion amateur, a régulièrement affiché sur les réseaux sociaux son opposition à la vaccination et au port du masque.

Les autorités rappellent que toute information relative à la détention, au trafic ou à l’usage d’armes à feu peut être communiquée à la ligne d’information du CENTAURE au 1-833-888-ARME (2763).

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.