Skip to content
Entrée française en breton, favoris ukrainiens et OK UK

Publié le:

Après avoir remporté la deuxième place au concours Eurovision de la chanson l’année dernière avec une chanson inspirée d’Edith Piaf en français, l’entrée française 2022 d’Alvan & Ahez est chantée dans la langue régionale bretonne. Il fait face à une rude concurrence à Turin samedi soir où l’Orchestre Kalush d’Ukraine est de loin le favori.

La France a remporté cinq fois l’Eurovision (1958, 1962, 1969 et 1977), mais la superbe performance de Barbara Pravi l’an dernier avec l’édifiant Voilà est la seule fois de ce siècle que le pays se classe parmi les trois premiers.

La France espère réitérer ce succès et parie sur les charmes d’Alvan & Ahez. Alexis Morvan-Rosius (Alvan) — musicien de 29 ans originaire de Rennes en Bretagne — s’est associé au trio vocal breton : Marine Lavigne, Sterenn Diridollou et Sterenn Le Guillou.

Leur chanson, Fulenn (Spark en anglais) mêle chant traditionnel breton et musique électronique et est entièrement en langue bretonne.

Il est basé sur la légende de Katell Gollett – une jeune femme qui fuit les attentes de la société, refuse de se marier, est enfermée dans une tour par son père et se libère en dansant autour du feu la nuit avec le diable.

« Dans la légende, Katell Gollett est décrite comme une anti-héroïne, mais on pense au contraire qu’aujourd’hui c’est une figure très positive », a déclaré Marine Lavigne à France 24.

« Elle a été refoulée mais parvient à s’émanciper du regard parfois porté sur les femmes. »

Deux des chanteuses ont étudié la langue bretonne dans les écoles bilingues Diwan. Le groupe se dit fier de porter la langue bretonne sur la scène de l’Eurovision.

« Cela en dit long sur d’où nous venons, c’est bien plus que de la communication », a déclaré Lavigne.


Le piège géopolitique

Le groupe espère un meilleur accueil qu’en 1996 lorsque le guitariste et compositeur breton Dan Ar Braz représentait la France à Oslo avec la chanson « Diwanit Bugale » – un appel aux enfants à s’épanouir et à s’exprimer en breton « la langue qui me manque » .

La chanson a été composée en 1977 au moment de la création des écoles bilingues Diwan.

Présenté comme l’un des favoris, il est arrivé 19e sur 23 entrées. Dan Ar Braz blâme la géopolitique de l’Eurovision.

« La France procédait à l’époque à des essais nucléaires à Mururoa et c’était mal vu, notamment dans les pays nordiques », a-t-il déclaré dans un entretien à 20 Minutes.

« Dès que nous sommes arrivés à Oslo, vous pouviez sentir que nous étions comme la peste. »

Les groupes chantent en direct pendant l’Eurovision, mais la bande-son instrumentale est préenregistrée. Dan Ar Braz insiste sur le fait que les techniciens ont délibérément joué la bande sonore trop bas. « Ils ont saboté notre chanson », a-t-il dit.

Les bookmakers avaient mis la chanson à la 4ème place. « Même la presse norvégienne a dit que notre chanson était la plus belle », a-t-il ajouté. Sortir 19e reflétait clairement ce qu’il appelait un vote sanction.

« L’Eurovision, c’est de la géopolitique pure et simple. Ma croyance en une Europe qui défend ses régions s’est éteinte ce jour-là. »

Le décor de la guerre

La géopolitique est omniprésente dans l’Eurovision de cette année.

L’Ukraine a remporté l’Eurovision à deux reprises et s’est classée dans le top 10 à 10 reprises depuis qu’elle a commencé à participer en 2003.

Cette année, c’est le favori des bookmakers, compte tenu de la solidarité européenne face à la guerre en Ukraine.

« Stefania », chantée en ukrainien par Kalush Orchestra, est certainement une chanson forte.

Mélange de rap et de musique folk traditionnelle, c’est un hommage à la mère du leader Oleh Psiuk.

« Toute victoire dans n’importe quel aspect est très importante pour l’Ukraine ces jours-ci, donc gagner le concours Eurovision de la chanson remonterait bien sûr le moral de tant d’Ukrainiens alors que nous n’avons pas beaucoup de bonnes nouvelles ces jours-ci », a déclaré Psiuk à Reuters.


L’un des membres réguliers du groupe est resté en Ukraine pour aider à défendre Kiev, selon Psiuk.

Il a déclaré qu’il prévoyait de rentrer chez lui après l’Eurovision et de reprendre le travail avec un groupe de bénévoles essayant de trouver un logement et des médicaments pour ses compatriotes.

La Russie, qui a envahi l’Ukraine le 24 février dans le cadre de ce qu’elle a appelé une opération militaire spéciale, a été exclue du concours de cette année.

Les Britanniques sont de retour

Après une performance misérable ces deux dernières années, terminant à la dernière place, le Royaume-Uni est prêt à se racheter avec une ballade édifiante de Sam Ryder.

Sa chanson, Space Man, est un hommage à des chanteurs emblématiques comme Elton John et Freddie Mercury.

Les bookmakers l’ont désigné comme deuxième favori, aux côtés du vainqueur de l’année dernière, l’Italie.

« Le buzz dans la communauté Eurovision est: » Oh, le Royaume-Uni participe à nouveau «  », a déclaré à la BBC l’ancienne gagnante Conchita Wurst d’Autriche.




rfi En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.