Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Entre le pape et Edith Bruck, la naissance d’une amitié

C’est moi, François

par Edith Bruck

Sous-sol, 144 p., 13 €

Imaginez un appel téléphonique, juste pour annoncer une visite. L’interlocuteur n’est autre que le pape François. La vieille dame qui reçoit l’appel est dans tous ses états et s’inquiète d’être à la hauteur. Le Pape, par « sa façon d’être, simple, souriante, familière, libère l’atmosphère tendue du public ».

Rescapée d’Auschwitz, Edith Bruck ne s’attendait pas à recevoir un jour cet illustre lecteur de sa poésie. Mais le défi va au-delà de cette rencontre : « C’est bien, il faut de la force pour témoigner pendant soixante ans. Ne t’arrête pas », confie le pape entre deux biscuits qui circulent. Impressionnée, la poétesse ne cache pas la plaie persistante des Juifs qui irrigue toute son œuvre. Et si l’on découvre tardivement sa poésie, du moins en France, c’est d’autant plus urgent : « Nous avons encore du temps / tout espoir / n’est pas perdu / qui a aimé / laisse toujours quelque chose derrière lui »peut-on lire dans un nouveau recueil, qui vient de paraître ces jours-ci (1).

« J’ai contemplé une mémoire vivante et personnifiée »

« En cette dame de 90 ans, svelte et élégante, douée de cette force qui lui permettait de pleurer, accueillant le don des larmes sans y résister, j’ai contemplé un souvenir vivant, personnifié, écrit le pape dans la préface de C’est moi, François. Nous avons besoin de personnes qui, de par leur vie même, gardent une mémoire vivante, entretiennent leur flamme. »

Un livre très simple qui introduit la figure solaire d’Edith Bruck et qui montre une fois de plus la simplicité d’un pape qui croit à la rencontre et à l’altérité. A chaque coup de téléphone, désormais, la poétesse s’émeut : serait-ce lui, le pape, qui rappellerait ? « L’humanité qui émane de son être ne fait que tirer le meilleur de celui qui l’approche, elle écrit, et dès qu’on le quitte, on a la nostalgie de le revoir. »

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page