Skip to content
Enseignant poignardé : l’adolescent sera-t-il libéré ?


Le tribunal de la jeunesse doit se prononcer sur la libération du jeune de 16 ans qui aurait poignardé son enseignant à l’école John F. Kenny de Montréal en décembre 2021.

• Lire aussi : Enseignant poignardé à Montréal : « Tout le monde doit se salir les mains », dit le maire Plante

• Lire aussi : Enseignant poignardé : un événement « inquiétant », selon Guilbault et Roberge

L’affaire a été entendue par la chambre de la jeunesse mercredi matin, mais l’enquête sur la libération de l’élève qui aurait poignardé son professeur se poursuivra jeudi matin.

Bien que l’événement violent ait eu lieu il y a près d’un mois, il a été observé que la mère de l’accusé est toujours sous le choc, perturbée et secouée par la situation.

Elle a témoigné avec beaucoup d’émotion et de nervosité dans la matinée dans le cadre de l’enquête sur la libération de l’étudiant qui est notamment accusé de tentative de meurtre.

A noter qu’une ordonnance du tribunal nous empêche de révéler le contenu des témoignages donnés par la mère, mais aussi par un sergent-détective du SPVM qui a décrit l’horreur de cette journée du 9 décembre à l’école anglaise John F. Kennedy de la rue Villeray . Si les détails étaient divulgués, cela pourrait entraver un éventuel procès devant jury.

Le professeur poignardé, Maxime Canuel, professeur d’arts plastiques, a failli y mourir des suites de blessures graves.

Cet événement inquiétant avait entraîné un important déploiement policier.

De nombreux parents s’étaient précipités vers l’école, inquiets car des dizaines d’élèves avaient été confinés dans leurs locaux, cachés sous leurs pupitres. On craignait que l’agresseur présumé se trouve encore à l’école.

L’adolescent a finalement été interpellé quelques minutes plus tard près de l’école par la police. Il est détenu depuis le 9 décembre.

VOIR ÉGALEMENT



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.