Skip to content
enquête ouverte sur l’utilisation des deniers publics par Guillaume Peltier


Europe 1 avec l’AFP

Le parquet de Blois a ouvert une enquête préliminaire sur l’utilisation de fonds publics par le député du Loir-et-Cher Guillaume Peltier. Dans un article publié en novembre dernier, Mediapart accusait le député d’avoir confié des missions privées à des collaborateurs rémunérés sur fonds publics de la région Centre-Val de Loire de l’Assemblée nationale.

Le parquet de Blois a ouvert une enquête préliminaire pour usage de fonds publics par le député du Loir-et-Cher Guillaume Peltier, dénoncé dans une enquête de Mediapart en novembre, a annoncé lundi le procureur de la République de Blois Frédéric Chevallier. .

L’enquête confiée à la division économique et financière de la section de recherche d’Orléans doit « vérifier les conditions exactes d’utilisation de ces fonds », précise le communiqué du parquet.

Une enquête publiée par Mediapart

Dans un article publié en novembre, Mediapart accuse le député d’avoir confié des missions privées à des collaborateurs rémunérés sur fonds publics de la région Centre-Val de Loire de l’Assemblée nationale. Selon l’enquête du média en ligne, des collaborateurs de l’ancien conseiller régional LR ainsi que des collaborateurs parlementaires ont été employés dans les micro-partis de l’homme politique ou pour la promotion de son livre « Milieu de cordée » paru en octobre 2019.

Ancien numéro 2 de LR où il était progressivement tombé en disgrâce, Guillaume Peltier a rejoint il y a deux semaines le candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour. Il est élu député du Loir-et-Cher depuis 2017 et conseiller départemental depuis 2021.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.