Nouvelles locales

enfin un engagement ferme sur les remboursements

Joli cadeau de fin d’année. Lors du Conseil de gouvernement du 23 décembre 2021, Aziz Akhannouch a annoncé l’activation de l’engagement du gouvernement d’apurer les arriérés de crédits de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au profit des entreprises du secteur privé. Le Chef du Gouvernement a précisé que dans le cadre de cet engagement gouvernemental, une enveloppe de 2,5 milliards de dirhams a été mobilisée pour régler les arriérés de crédits de TVA. Devait suivre la mobilisation de pas moins de 1,5 milliard de dirhams. Et d’ici fin avril prochain, 9 milliards de dirhams supplémentaires seront engagés afin de permettre aux entreprises, principalement petites et moyennes, de disposer de liquidités importantes dans un contexte de crise et ainsi renforcer leur investissement et leur développement.

Au total, l’Exécutif s’est engagé à rembourser 13 milliards de dirhams, correspondant au stock du différentiel de TVA dû par l’administration au secteur privé. Cette annonce est réconfortante pour les entreprises dans ce contexte de crise où leur trésorerie est mise à rude épreuve et reste sous pression. « L’objectif est de permettre aux entreprises, notamment aux petites et moyennes entreprises (PME), de disposer d’une liquidité importante dans leur trésorerie, afin de résister à la crise sanitaire du Covid-19 et de s’engager dans une dynamique de création de valeur ajoutée et d’emplois. d’opportunités », a fait valoir Akhannouch fin novembre lors de la session mensuelle consacrée aux politiques publiques à la Chambre des représentants sur le thème « Plan d’action gouvernemental pour renforcer la construction de l’Etat social ».



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page