Skip to content
Enfer pour Shohei Ohtani et les anges


Les temps sont durs pour les Angels de Los Angeles, qui « naviguaient » sur une séquence de 11 défaites consécutives avant d’accueillir les Red Sox de Boston lundi soir, et ils vont devoir défier l’histoire pour tenter de se qualifier pour les séries éliminatoires.

• Lisez aussi : Un mauvais début de match pèse sur les Jays

La formation californienne vit ses pires moments depuis près de six ans : sa dernière série de 11 échecs remonte à août 2016. Elle rejoint un groupe de trois autres clubs qui, depuis 1900, ont perdu au moins 10 matchs de suite pour tomber en dessous. .500 en une saison. Les derniers en ligne étaient les Reds de Cincinnati de 1991. Aucune des équipes impliquées ne s’est qualifiée pour les séries éliminatoires.

« Nous avons subi de nombreux revers difficiles et cela n’a vraiment aucun sens », a déclaré le manager Joe Maddon à MLB.com après que son équipe ait gaspillé une avance en neuvième manche pour perdre 9-7 contre Los Angeles. Phillies de Philadelphie, dimanche. Nous avions les bons joueurs ici et le timing était parfait. Encore une fois, nous nous sommes effondrés à la fin. Nous devons régler cela. J’ai aimé notre combat, mais vous devez fermer les livres dans ces jeux et en ce moment, c’est une grande partie du problème.

« C’est franchement frustrant par moments, mais il faut passer à autre chose et regarder le lendemain, a-t-il également évoqué. Ce n’est pas facile, sauf qu’on n’abandonne pas, qu’on rentre à la maison et qu’on essaie de trouver une solution. Néanmoins, nous avons besoin d’un enclos adapté, car c’est la principale source de préoccupation.

Effectivement, les releveurs ont trop souvent rejeté les avances pour les Angels, comme ce fut le cas avec Jimmy Herget, qui a accordé un circuit de trois points à Bryson Stott dans le virage décisif au bâton. En revanche, leurs coéquipiers gagneraient à les aider davantage.

« Dans une séquence comme celle-ci, la tendance est d’essayer d’en faire trop, ce qui est peut-être arrivé lors de ce retrait », a déclaré le joueur de troisième but Matt Duffy à propos d’un mauvais lancer en huitième manche. Cela ressemble au match 7 des World Series, en particulier au match 9, mais ce n’est pas comme ça. Le plus difficile est d’être nous-mêmes et de jouer notre meilleur baseball, rien de plus.

Difficile pour Ohtani

Quant à Ohtani, les derniers jours ont été plus difficiles, comme le reste de la formation. Sur le monticule, il n’a pas goûté à la victoire depuis le 5 mai, perdant lors de ses deux derniers départs. Après avoir accordé cinq points en six manches aux Blue Jays de Toronto le 26 mai, il a été battu par les Yankees de New York, qui ont marqué quatre points mérités en trois manches jeudi.

Au bâton, Ohtani a trois coups sûrs en 18 apparitions depuis le début du mois.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.