Nouvelles locales

Énergies vertes : volumes à injecter dans le réseau électrique sur 10 ans

Un arrêté conjoint du ministre de la transition énergétique et du développement durable et du ministre de l’intérieur, qui date du 30 novembre 2021, a été publié au dernier Bulletin officiel (n°7054 du 6 janvier 2022), définissant un cap pour la dix prochaines années, s’étendant de 2022 à 2031, pour les volumes d’énergie électrique produite à partir de sources d’énergie renouvelables à injecter dans le réseau électrique moyenne tension. Cette décision concerne tant l’ONEE que les sociétés de gestion déléguée et les sociétés autonomes de distribution d’eau et d’électricité.

Ainsi, pour l’ONEE, ce volume passera de 221,2 gigawattheures (GWh) cette année à 855,7 en 2031.

Elle est suivie par Lydec, dont le volume d’énergie électrique produite à partir de sources d’énergie renouvelables à injecter dans le réseau électrique moyenne tension passera de 86 GWh à 144 GWh en dix ans, Amendis Tanger, de 41,2 à 82,1 GWh et Redal de 47,8 à 79,7 GWh.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page