Nouvelles localesPolitique

En Serbie, les navires sabordés par les nazis bientôt retirés du Danube


Au cœur de l’été en Serbie, lorsque le débit du Danube est faible, des carcasses rouillées émergent parfois des eaux sombres. A tel point que la navigation devient difficile : les bateaux peuvent parfois mettre plusieurs heures à passer sur cette partie du fleuve, près de la ville de Prahovo, dans l’est du pays.

⋙ En Serbie, pourquoi le Danube n’est ni beau ni bleu ?

Parce que ce ne sont pas n’importe quels morceaux de fer. Ce sont les épaves de quelques centaines de navires nazis. En septembre 1944, les Allemands sabordent leur propre flotte face à l’avancée inexorable des Soviétiques sur le Danube depuis la mer Noire, afin qu’elle ne tombe pas entre leurs mains – et, par la même occasion, bloque leur progression. Il y aurait ainsi entre 150 et 200 navires nazis dans le lit du Danube, selon le journal allemand Handelsblatt.

Une traversée dangereuse du Danube à cause des épaves nazies

Mais, comme les sécheresses sont plus fréquentes et que par conséquent le niveau du Danube baisse, la navigation entre les épaves devient de plus en plus dangereuse. Pourtant, sur cette partie du deuxième plus grand fleuve d’Europe passent péniches, paquebots de croisière et cargos internationaux.

⋙ Philippines : une épave datant de la Seconde Guerre mondiale a été retrouvée et devient l’épave la plus profonde jamais découverte

« C’est très risqué, car il y a plusieurs tonnes d’explosifs sous l’eau, entre autres. On ne sait pas ce qui peut arriver quand un navire en pleine mer se retrouve avec neuf autres navires de 15 ou 16 tonnes dont les hélices font des vibrations »raconte à Euronews Sasha Markovic, capitaine de la navigation fluviale.

A plusieurs reprises, les autorités ont tenté de retirer ces épaves, dont une qui s’est soldée par des explosions et des morts il y a quarante ans, poursuit Euronews. Face à l’urgence, le gouvernement serbe allouera 29 millions d’euros pour leur retrait à partir d’octobre prochain.

Lire aussi

La Serbie, terreau fertile de la propagande du Kremlin

Entre Est et Ouest, le numéro d'équilibriste de la Serbie

Entre Est et Ouest, le numéro d’équilibriste de la Serbie

Entre la Serbie et le Kosovo, la guerre des plaques d'immatriculation

Entre la Serbie et le Kosovo, la guerre des plaques d’immatriculation

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page