Nouvelles

En retard sur le solaire, la France prend le coup


Baptiste Morin

La visite d’Emmanuel Macron à Saint-Nazaire, pour une visite du premier parc éolien offshore français en Loire-Atlantique, pose la question du développement des énergies renouvelables en France. Dans le pays, moins de 3% de l’électricité de l’année est produite grâce au soleil. Les projets de loi visent à faire bouger les choses.

Emmanuel Macron a annoncé ce jeudi à Saint-Nazaire vouloir aller deux fois plus vite sur les énergies renouvelables, éolienne et solaire. Car la France est très en retard dans le photovoltaïque. Le record de production d’électricité solaire battu cet été témoigne de la marge de progression.

C’était le 7 août à 14 heures. La France battait son record de production d’électricité solaire. A cette époque, le parc photovoltaïque français produisait l’équivalent de 10 centrales nucléaires réunies. Mais ce disque est une imposture. Car la production d’énergie solaire part de loin, très loin. En France, moins de 3% de l’électricité est produite par le soleil. La puissance installée est de 14 GW. Il faudrait le multiplier par 7 pour atteindre l’objectif fixé par Emmanuel Macron d’ici 2050.

Mais l’énergie solaire nécessite de l’espace. « Pour produire autant qu’un réacteur nucléaire, il faut environ 1.000 hectares. Mais comme le solaire ne produit qu’un quart du temps en moyenne, il faudrait donc 4.000 hectares », calcule Nicolas Leclerc, co-fondateur du cabinet de conseil Omnegy, spécialisée dans le secteur de l’énergie.

Le projet de loi cible les terres disponibles

Ce problème d’espace a été identifié par le gouvernement. Le projet de loi cible les terres disponibles. Par exemple, il y a l’obligation d’installer des stores photovoltaïques dans les parkings (SNCF, enseignes de supermarchés, etc.). Les gestionnaires d’autoroutes sont également mis à contribution à travers ces « espaces autoroutiers délaissés », tels que les terrains de part et d’autre des voies, les aires de repos, etc.

Et puis, la loi prévoit aussi le développement de l’agri-voltaïque, c’est-à-dire l’installation de panneaux solaires au-dessus des parcelles agricoles. La manière de concilier production d’énergie et production alimentaire.

europe1 Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page