Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Emmanuel Macron salue « le lion » qui l’« accompagne » depuis 2016


FUNÉRAILLES – « Je sais, cher Gérard, tout ce que je te dois. » Le président de la République a rendu un dernier hommage à Gérard Collomb, son ancien ministre de l’Intérieur décédé le 25 novembre à l’âge de 76 ans des suites d’un cancer de l’estomac. « Sans avoir croisé mon chemin, je ne serais pas là où je suis »a insisté Emmanuel Macron, soulignant également l’héritage inoubliable de  » lion «  dans la ville dont il était maire.

Le chef de l’Etat, ainsi que la Première ministre Élisabeth Borne et plusieurs membres du gouvernement ont assisté aux obsèques de l’ancien maire de Lyon, célébrées à la cathédrale Saint-Jean. « Vous, cher Gérard, avez atteint d’autres rivages. Et encore. Pourtant, tu continueras à être parmi nous, remplissant nos vies de ta présence sans précédent. Nous entendrons encore votre voix, ses éclats et vos rires. Il suffira d’une promenade au bord du Rhône ou sur les bords de Saône, d’une victoire de l’Olympique Lyonnais dans ce stade qui vous doit tant, d’une bougie allumée lors de cette Fête des Lumières que vous avez redonné vie pour que tout d’un coup, saisis par le souvenir de ta présence, nous levons les yeux vers Fourvière, heureux de nous dire : le lion rugit encore »a déclaré le président de la République.

Emmanuel Macron a longuement évoqué l’implication de Gérard Collomb, l’un des « Marcheurs » historiques, dans son ascension politique. « Vous avez, cher Gérard, changé ma vie, comme vous avez changé celle de tous ceux qui ont accompagné le projet de dépassement politique que nous avons porté ensemble. (…) Je sais, Gérard, tout ce que je te dois. Pas un seul instant je n’oublie que sans votre force d’âme, votre goût du dialogue, votre sens de l’amitié, sans avoir croisé votre chemin, je ne serais pas là où je suis. a insisté le chef de l’Etat.

 » CONTRE« C’est à nous, c’est à moi d’être aujourd’hui embrassé par le chagrin, inconsolable »

Entré dans le gouvernement d’Édouard Philippe en mai 2017, Gérard Collomb a été le premier ministre de l’Intérieur sous la présidence d’Emmanuel Macron, jusqu’en octobre 2018. Lors de la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat, il n’a pu retenir ses larmes, une séquence sur quoi le chef de l’Etat est revenu : « Si au moment de la cérémonie d’investiture vous avez versé des larmes inoubliables, c’est à nous, à moi, d’être aujourd’hui embrassé par le chagrin, inconsolable. »

Les obsèques de l’ancien maire et ministre se sont déroulées devant une foule nombreuse. Conformément aux vœux exprimés par Gérard Collomb de son vivant, plus de 1 000 places étaient réservées aux Lyonnais sur les 1 400 places que compte la cathédrale. Un écran géant a également retransmis la cérémonie en direct sur la place.

L’ancien président de la République François Hollande, l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, ainsi que des personnalités comme l’ancien patron de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas, l’ancienne Miss France Sylvie Tellier et l’humoriste Laurent Gerra étaient également présents.

Voir aussi sur Le HuffPost :


Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page