Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Emmanuel Macron assistera à la messe au Vélodrome

Un président à la messe. Le président Emmanuel Macron assistera à la messe célébrée par le pape François au stade Vélodrome, samedi 23 septembre, apprend-on. La Croix provenant de sources cohérentes.

Le président de la République participera ainsi à la liturgie présidée par François, alors qu’il avait initialement été prévu qu’il ne participerait pas à cet aspect religieux de la visite du pape à Marseille. Jeudi 14 septembre, l’Élysée a ainsi confirmé la présence d’Emmanuel Macron à cet événement  » populaire «  Et « festif ».

Entretien privé en fin de matinée

Selon nos informations, Emmanuel Macron devrait également assister à la conclusion, dans la matinée, des Rencontres méditerranéennes, qui rassembleront 70 évêques et 70 jeunes venus de tout le pourtour méditerranéen. François y prononcera un discours, mais le président français ne devrait pas prendre la parole. En revanche, les deux hommes auront une réunion privée en fin de matinée du même samedi 23 septembre, au cours de laquelle aucune prise de parole en public n’est prévue.

Contrairement à ce qui a été annoncé, Emmanuel Macron n’accueillera pas le pape François au bas de l’avion, à son arrivée à Marseille, vendredi 22 septembre, en raison d’une cérémonie de départ du roi Charles III d’Angleterre, qui conclura alors sa visite. en France. C’est ainsi la Première ministre, Élisabeth Borne, qui devrait accueillir le pape à l’aéroport de Marseille.

Le président de la République française avait demandé au Vatican la possibilité de déjeuner avec François, mais celle-ci lui a été refusée. En effet, ce n’est pas dans les habitudes du pape de recevoir des invités officiels à sa table, que ce soit à Rome ou en voyage.

Lors de la dernière visite d’un pape en France, en 2008, le Premier ministre François Fillon avait certes assisté à la messe célébrée par Benoît XVI aux Invalides, en compagnie de plusieurs ministres, mais cela n’avait pas été le cas du président de l’époque, Nicolas. Sarkozy.

—–

New Grb1

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page