Skip to content
Élection partielle |  QS veut créer la surprise à Marie-Victorin


(Québec) Québec solidaire et sa candidate Shophika Vaithyanathasarma veulent ravir la circonscription de Marie-Victorin en misant sur les transports en commun, le logement abordable, la transition écologique et les échecs de la gestion de la pandémie par le gouvernement Legault.

Publié à 10h53

Élection partielle |  QS veut créer la surprise à Marie-Victorin

Charles Lecavalier
presse

« A Marie-Vic comme aux prochaines élections générales, la gestion de la pandémie sera un débat essentiel. On ne pourra pas aller aux élections sans parler de la tragédie sans nom qui a eu lieu dans nos CHSLD. C’est un trop grand traumatisme pour la société québécoise pour qu’elle n’occupe pas une certaine place aux prochaines élections », a expliqué le leader parlementaire de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois lors d’une conférence de presse virtuelle mercredi.

L’élection partielle qui aura lieu dans Marie-Victorin et dont la date n’a toujours pas été annoncée par le gouvernement Legault est nécessaire en raison du départ de l’ancienne députée Catherine Fournier, élue maire de Longueuil en novembre dernier.

« Je vois qu’il y a de plus en plus d’insatisfaction face à la gestion de la pandémie par François Legault. Mais la pandémie est là depuis un moment encore, et il va falloir apprendre à lutter contre ce virus tout en continuant à avoir d’autres débats de société. La pandémie et sa gestion par le gouvernement Legault seront essentielles, mais nous ne voulons pas que ce soit le seul enjeu », a-t-il ajouté.

Crise du logement

M. Nadeau-Dubois et son candidat souhaitent donc « provoquer la surprise ». Shophika Vaithyanathasarma, qui était candidate du Bloc Québécois dans Rosemont – La Petite-Patrie lors des élections fédérales de l’automne 2021, parlera d’habitation, de transport en commun et d’environnement. Elle aimerait voir un projet pilote de gratuité des transports en commun à Longueuil, par exemple. La « crise du logement frappe fort » à Longueuil, a-t-elle dit, et il est difficile de trouver « un logement abordable et décent », surtout pour « des familles monoparentales comme la mienne », a-t-elle dit.

Mmoi Vaithyanathasarma a admis avoir eu des discussions avec le Parti québécois suite à sa défaite, mais a déclaré que Québec solidaire était son premier choix. « Je parle à tous les séparatistes et je suis très fière d’être avec Québec solidaire », a-t-elle déclaré.

Elle affrontera le candidat péquiste Pierre Nantel, qui représentait notamment la circonscription fédérale de Longueuil-Pierre-Boucher pour le NPD, la libérale Émilie Nollet et Martine Ouellet, fondatrice du parti Climat Québec. La Coalition Québec Avenir n’a pas encore dévoilé l’identité de la personne qui portera ses couleurs lors de ce partiel.

Née à Montréal et d’origine sri lankaise, Shophika Vaithyanathasarma détient un baccalauréat en mathématiques et en sociologie de l’Université de Montréal. La candidate de 22 ans est présentement aux études supérieures en didactique des mathématiques, précise Québec solidaire dans une notice biographique.



canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.