Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Économie. Pouvoir d’achat en baisse de 0,5% cette année, selon l’INSEE

Rien ne fonctionne ! Le gouvernement a beau dépenser des milliards d’euros pour freiner la hausse des prix, il continue d’éroder le pouvoir d’achat des Français.

Cette année, le pouvoir d’achat « par unité de consommation », qui prend en compte les différents membres d’un ménage, diminuera de -0,5%, selon le dernier rapport de conjoncture de l’INSEE. Une baisse marquée après +1,9% l’an dernier, portée par la reprise post-Covid. Et ce malgré les « boucliers tarifaires » et autres rabais à la pompe mis en place par le gouvernement, qui a pourtant évité 2,5 points d’inflation supplémentaire.

La bouffée d’air frais des revenus

Il est intéressant de détailler l’évolution tout au long de cette année. Au premier puis au deuxième trimestre, la chute est sévère : – 1,8 % puis – 1,2 %. En cause, l’accélération brutale de la hausse des prix. Mais un rebond devrait intervenir au troisième trimestre (+1,5 %) et se faire à nouveau sentir au quatrième (+0,5 %).

D’où vient cette bouffée d’air ? « Une nette accélération du revenu nominal », analyse l’Insee : hausse du Smic et des salaires dans la fonction privée et publique, revalorisation des avantages sociaux, prime de rentrée, enfin suppression de la redevance TV et de la taxe d’habitation. Il apparaît donc que les mesures directes sur les salaires et les revenus en général soutiennent mieux le pouvoir d’achat que les mesures budgétaires générales.

L’alimentation autant que l’énergie

L’inflation est là pour rester. Après le bref ralentissement de la hausse en juillet (+5,8 %), elle atteindrait +6,5 % en décembre en rythme annuel. Et même en supprimant les prix les plus volatils (énergie, etc.), l’inflation soutenable, « sous-jacente » comme l’appellent les économistes, s’établit à +5 %. Avec un poste de dépense qui pèse de plus en plus sur le pouvoir d’achat : l’alimentation, en hausse de 12% en décembre ! Compte tenu de leur poids relatif dans le budget des ménages, l’alimentation contribuera alors autant que l’énergie à la hausse générale des prix.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page