Nouvelles locales

Deuxième semaine de campagne électorale : le bulletin de nos experts


Chaque samedi, nos experts font le point sur la semaine de campagne électorale qui vient de s’achever, et notent les bons et les mauvais coups de chacun.

Natacha Joncas Boudreau


Natacha Joncas Boudreau a œuvré pendant 10 ans en politique provinciale où elle a occupé divers postes, dont ceux d’attachée de presse et de chef de cabinet. Elle travaille maintenant chez TACT où elle soutient plusieurs organismes en relations publiques et gouvernementales.

Observations générales

Prédominance du CAQ et du QS, pour le meilleur et pour le pire ! Nous avons retenu leurs engagements, mais aussi leurs maladresses. Dérapage inélégant sur l’immigration pour le premier, à qui la mort du monarque aura donné une évasion inattendue et justification difficile sur une mesure fiscale phare pour le second. QS semble s’imposer comme une alternative, mais au Québec, il semble que ce soit le PCQ qui hante François Legault. D’ailleurs, aucun faux pas d’Éric Duhaime n’est venu freiner cet élan. Quant au PLQ et au PQ, c’était du bruit de fond, même si la campagne de Dominique Anglade était relancée.

Coup de la semaine

L’engagement de la CAQ dans la construction de nouveaux barrages hydroélectriques aura eu le mérite de frapper l’imagination et de proposer un projet de société qui manquait cruellement dans les discours des dernières années.

Mauvais coup de la semaine

Test de réalité pour GND, car sa définition des « ultra-riches » s’est avérée très globale – et populiste – incluant même certaines familles aux revenus moins élevés. Revers forcé et journée perdue.

  • François Legault (CAQ): 6/10 – Total après 2 semaines : 13/20
  • Dominique Anglade (Libéral) : 7/10 – Total après 2 semaines : 13/20
  • Gabriel Nadeau-Dubois (Québec solidaire) : 6/10 – Total après 2 semaines : 15/20
  • Eric Duhaime (Conservateur) : 8/10 – Total après 2 semaines : 16/20
  • Paul St-Pierre Plamondon (Parti Québécois) : 7/10 – Total après 2 semaines : 16/20

Sophie Villeneuve


Sophie Villeneuve a agi comme conseillère politique à Ottawa et à Québec pendant dix ans. Associée chez Catapulte, Bureau de communication, depuis 8 ans, elle se spécialise en gestion d’enjeux et en stratégies d’affaires publiques. Elle dirige également Article 79, un service de contrôle parlementaire.

Observations générales

Eclipse médiatique entourant la mort de la reine qui tombe à pic pour François Legault, qui associait immigration à violence, avant de se rétracter. Ces propos pourraient s’avérer être une bouée de sauvetage pour la campagne libérale encore à la dérive. Québec solidaire est tombé dans le piège de la gauche en voulant s’en prendre aux « ultra-riches » alors que la mesure proposée s’en prend plutôt à une classe moyenne économe. Éric Duhaime plus discret cette semaine après une prestation calme lors du premier rendez-vous télévisé des chefs. Campagne constructive et propositions audacieuses du Parti Québécois qui ne reçoit pas l’attention qu’il mérite.

Coup de la semaine

La prévisibilité que la Coalition Avenir Québec veut se donner en matière d’approvisionnement en électricité me semble être un bon calcul, mais la construction de barrages est-elle la meilleure avenue?

Mauvais coup de la semaine

L’absence totale de débat sur l’éducation. Alors que le Québec devrait connaître rien de moins qu’une reprise nationale dans ce domaine, le sujet est actuellement complètement évacué de la campagne.

  • François Legault (CAQ): 6/10 – Total après 2 semaines : 13/20
  • Dominique Anglade (Libéral) : 6/10 – Total après 2 semaines : 10/20
  • Gabriel Nadeau-Dubois (Québec solidaire) : 7/10 – Total après 2 semaines : 13/20
  • Eric Duhaime (Conservateur) : 7/10 – Total après 2 semaines : 14/20
  • Paul St-Pierre Plamondon (Parti Québécois) : 8/10 – Total après 2 semaines : 15/20

Alexandre Boucher


Ayant longtemps œuvré dans les coulisses du pouvoir, Alexandre Boucher agit à titre de vice-président affaires publiques au Cabinet de relations publiques NATIONAL où sa pratique porte sur la gestion de crise, les enjeux et l’image, les relations gouvernementales et la formation. de porte-parole.

Observations générales

François Legault trébuche encore dans le dossier de l’immigration. La veille, sa promesse de relancer de nouveaux barrages électriques semblait mal ficelée. Les libéraux se ressaisissent après une semaine difficile, mais Dominique Anglade devra frapper un grand coup si elle veut faire bouger les aiguilles. Après une belle entrevue télévisée où il a pu se mettre en valeur, Paul St-Pierre Plamondon est revigoré. Son opposition à l’abaissement des drapeaux pour la mort de la reine manquait cependant d’élégance. Dans le dossier du tramway, Éric Duhaime donne un visage aux expropriations. Stratégie astucieuse d’offrir une alternative politique aux anglophones, historiquement fidèles aux libéraux.

Coup de la semaine

Le chef du PQ agit là où ça compte : il parle à sa base électorale dans l’espoir de ramener les séparatistes au bercail et sillonne longtemps la Gaspésie, où il peut encore élire des députés.

Mauvais coup de la semaine

QS a misé sa crédibilité sur son plan climat avalisé par des experts, mais GND s’est enlisé dans la série de nouvelles taxes que représentait ce plan. L’attaque de la CAQ était assassine : les « taxes oranges ».

  • François Legault (CAQ) : 6,5/10 – Total après 2 semaines : 13,5/20
  • Dominique Anglade (Libéral) : 7,5/10 – Total après 2 semaines : 12,5/20
  • Gabriel Nadeau-Dubois (Québec solidaire) : 6/10 – Total après 2 semaines : 14/20
  • Eric Duhaime (Conservateur) : 8/10 – Total après 2 semaines : 14/20
  • Paul St-Pierre Plamondon (Parti Québécois) : 8/10 – Total après 2 semaines : 15/20

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page