Skip to content
des doutes sur les lots rappelés ?  Toutes les infos


PLUS GENTIL. Kinder a précisé son rappel géant de produits après contamination à la salmonelle, mais les autorités européennes ainsi que l’ONG Foodwatch s’interrogent sur la stratégie du groupe Ferrero. Liste des produits, remboursement, origines de la contamination… On fait le point !

[Mis à jour le 13 avril 2022 à 22h51] Va-t-on vers « une affaire Kinder » ? Plus d’une semaine après le lancement d’une gigantesque opération de rappel de chocolats Kinder, le groupe Ferrero, propriétaire entre autres de Kinder et Nutella, se retrouve sous le feu des critiques après que plusieurs doutes ont été mis au jour sur sa gestion de crise. L’ONG Foodwatch (voir le communiqué) accuse notamment Ferrero d’avoir tardé à alerter les autorités et d’entretenir une communication floue sur les produits concernés, notamment sur les chocolats vendus lors des fêtes de fin d’année 2021, produits rappelés en Allemagne mais curieusement pas. en France. Les autorités sanitaires belges, inquiètes puisque la contamination à la salmonelle à l’origine de plusieurs cas de salmonellose en Europe provient d’une usine située en Belgique, ont également mis en doute la communication de Ferrero.

Petit à petit, Kinder a élargi les termes du rappel affectant ses produits. Face à l’ampleur de la crise et à la potentielle contamination à la salmonelle de ses chocolats, Kinder a opté pour un rappel massif de ses produits. Quatre types de chocolat sont concernés : Kinder Surprise, Kinder Schoko-bons mais aussi des assortiments que l’on retrouve habituellement pour Pâques : Kinder Mini Eggs, Kinder Mix et Happy Moments, sans oublier les plus gros œufs Kinder Surprise : ceux au format 100 grammes.

Il est conseillé aux consommateurs ayant acheté ces produits de ne pas les consommer et de contacter la marque pour un remboursement. Plusieurs services ont été mis en place pour contacter Ferrero, le groupe qui possède Kinder parmi ses marques :

Attention, le temps d’attente peut être long, reconnaît Ferrero dans un communiqué. « Vous êtes nombreux à nous contacter et nous sommes conscients des délais d’attente sur la ligne d’assistance. Nous vous remercions sincèrement de votre patience et nous voulons nous assurer que chaque demande trouvera une réponse », précise le groupe. Une alerte a également été lancée par le ministère de la Santé mardi 5 avril à la suite d’un premier communiqué du groupe Ferrero publié lundi.

Attention, la date de péremption n’est plus à scruter puisque Kinder a étendu le rappel à tous les produits Kinder des gammes suivantes : Kinder Surprise, Kinder Schoko-bons, Kinder Mini-Eggs, Kinder Mix, Kinder Happy Moments et Kinder Surprise 100 grammes .

des doutes sur les lots rappelés ?  Toutes les infos
© Kinder
  • Kinder Schoko-Bons : le rappel est massif sur ces petits œufs en chocolat emballés individuellement et vendus en sachets puisque tous les formats sont concernés : ceux au lait en sachets 125 grammes, 150g, 200g, 225g, 300g, 330g, 350g, 480g et 500g mais également ceux en chocolat blanc, appelés Schoko-bons Blanc en formats 200g et 300g.
  • Kinder Surprise : toutes les boîtes contenant des Kinder Surprises de 20 grammes (le format classique vendu toute l’année) sont concernées, que les œufs Kinder Surprise soient vendus à l’unité, trois, quatre ou boîte de six.
  • Kinder Surprise Maxi 100 grammes : ces œufs plus gros, vendus pendant les fêtes, sont également concernés par ce rappel Kinder.
  • Kinder Mini Eggs : tous les lots de ces mini oeufs vendus notamment à l’occasion des fêtes ou de Pâques sont également concernés : qu’ils soient en chocolat au lait, noisette ou fourrés au cacao. Les assortiments dits Mini Eggs Mix sont également dans ce rappel de produit.
  • Kinder Happy Moments : les emballages de 191 grammes (boîtes) mais aussi les emballages de 242 grammes, 347 grammes et 400 grammes sont concernés.
  • Kinder Mix : cela concerne le pack « peluche » 133 g et le « panier chasse aux œufs » 150 g, le sac 193 g, le seau 198 g et la voiture 125 g

Plusieurs centaines de tonnes de chocolat sont de facto concernées. Tous les produits rappelés sont fabriqués en Belgique, dans l’usine d’Arlon, où 46 000 tonnes de chocolat ont été produites en 2017 selon la marque. La filiale belge de Ferrero précise sur son site internet que ce site de production « compte aujourd’hui 8 lignes de production et fabrique des Kinder Schoko-Bons en exclusivité pour le monde entier ».

Les autres produits Kinder comme les Kinder Bueno, les petites barres de chocolat Kinder ou les grandes Kinder Maxi ne sont pas concernés par ce rappel, comme les Kinder Country ou la gamme d’œufs grande flamme vendus pour Pâques (œufs de 220 grammes).

Le rappel a été effectué suite au signalement de plusieurs cas de salmonellose en Europe, y compris en France. Ces cas ont conduit à un rapprochement avec l’usine Kinder d’Arlon en Belgique, des personnes malades, notamment des enfants, ayant consommé des chocolats Kinder dans les jours précédents. Dans un communiqué publié jeudi 7 avril, Ferrero, groupe qui détient notamment les marques Kinder et Nutella, donne de nouvelles informations sur l’enquête menée dans l’une de ses usines et reconnaît la présence de salmonelles. « Dans le cadre de nos systèmes de contrôle, la présence de salmonelles a été détectée le 15 décembre 2021 sur le site d’Arlon en Belgique. Après une enquête approfondie, l’origine a été identifiée comme étant un filtre à la sortie des deux réservoirs de matières premières. Les matériaux et les produits finis ont été bloqués et n’ont pas été livrés », précise le groupe.

C’est une vingtaine de cas de salmonellose constatés par les autorités sanitaires en France qui ont provoqué ce rappel « par précaution » d’abord par précaution puis pour une présence avérée de salmonelles dans l’usine belge d’Arlon. La salmonelle (ou Salmonella) est une bactérie qui peut se propager et se multiplier dans le système digestif et provoquer la salmonellose : une infection alimentaire qui se manifeste par des troubles gastro-intestinaux, des diarrhées, des vomissements, des maux de ventre. Des complications peuvent survenir et se traduire par une infection généralisée avec fièvre, fièvre typhoïde et paratyphoïde voire septicémie. La plupart des cas de salmonellose sont bénins, mais selon les cas et le profil des personnes infectées, la maladie met parfois la vie en danger. Les symptômes apparaissent en moyenne après un à trois jours d’incubation. Quelques cas de complications sévères, aboutissant à une méningite ou une septicémie, ont déjà été observés par le passé, chez des personnes sensibles.

Il est donc conseillé de surveiller les enfants ayant consommé des chocolats Kinder dans les quarante-huit heures suivant l’ingestion. Les personnes ayant consommé les produits Kinder cités ci-dessus et qui présentent des symptômes sont invitées à consulter sans délai leur médecin.

Selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), qui a publié mardi 5 avril un communiqué, sur les 21 cas actuellement recensés, huit ont été hospitalisés et tous sont désormais rentrés chez eux. « L’âge médian des cas est de 4 ans », détaillent les autorités. Les nourrissons et les jeunes enfants, mais aussi les personnes âgées, les femmes enceintes ou les personnes immunodéprimées sont les plus à risque en cas de salmonellose en raison du risque de déshydratation sévère suite à des symptômes de diarrhée aiguë.

Si vous avez acheté des produits Kinder énumérés ci-dessus, le ministère de la Santé vous demande de « ne pas les consommer et de les jeter immédiatement ». Si vous souhaitez obtenir un remboursement, prenez une photo de l’emballage ainsi que les références des produits présents sur ce même emballage. Vous êtes invité à le signaler en appelant le numéro fourni par Ferrero ou en écrivant à l’adresse e-mail fournie :

  • le numéro de téléphone mis en place par Ferrero est le suivant : 0800 653 653 (appel gratuit).
  • l’adresse mail de contact est : [email protected]

Il vous sera demandé la date de péremption et notamment le numéro de code-barres. Ce contact permettra également d’initier une demande de remboursement.

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.