Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l’épisode 1667 du mercredi 17 avril 2024 (SPOILERS) – News Séries à la TV

Dans le prochain épisode de « Demain nous appartient »… Jessica devra montrer ses lettres de créance si elle veut réaliser son défilé. Raphaëlle continue son chemin et excelle dans son propre déni. Agnès a un don très approprié pour Bruno.

Attention, les paragraphes suivants contiennent des spoilers sur l’épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous préférez ne pas savoir, ne continuez pas votre lecture.

Mercredi 17 avril dans Demain nous appartient…

Charles est-il honnête ?

Suite aux découvertes de Timothée la veille, Lilou est arrêtée par la police. Nordine l’emmène au commissariat sous les yeux apeurés de Rayane et Liam.

A l’hôpital, Jessica est convoquée par Marianne. Elle a été mise au courant de la circulation de la sex tape et hésite à annuler le défilé pour ne pas ternir la réputation de l’association. Jessica, au contraire, pense qu’ils doivent être solidaires et continuer à se battre pour une cause en laquelle ils croient.

Au commissariat, Sara interroge Lilou qui reconnaît avoir harcelé Jessica sur les réseaux sociaux en tenant des propos haineux. Lilou explique qu’elle était vexée que Jessica ne l’ait pas emmenée à son défilé de mode. En revanche, l’adolescente clame son innocence concernant la sex tape. Elle déclare qu’elle était chez Liam tout le lundi après-midi, date à laquelle quelqu’un est entré par effraction dans la maison de Charles pour y installer une caméra.

Pendant ce temps, Rayane raconte à Bastien et Violette ce qui s’est passé. Ce dernier n’est pas surpris. Elle soupçonne Lilou de s’être vengée de Jessica en la trollant sur Internet. Elle va jusqu’à l’accuser d’avoir publié la sex tape d’elle et de son frère. Bastien a du mal à croire Lilou capable d’une telle chose.

Jessica, de son côté, retrouve Charles au Spoon pour confirmer que la sex tape a été supprimée, ajoutant que la police a une piste. Jessica suppose qu’elle aurait dû rester concentrée sur son défilé et tenir compte des sentiments de Lilou lorsqu’elle a refusé sa candidature. Elle annonce donc à Charles qu’elle préfère en rester là.

Au commissariat, Sara interroge Liam pour vérifier l’alibi de Lilou. Ce dernier confirme qu’ils étaient ensemble lundi après-midi et qu’ils jouaient à des jeux vidéo en ligne avec son voisin. Avec l’aide de Timothée, le policier réussit à prouver l’innocence de l’adolescente dans l’affaire de la sex tape. Timothée confirme que l’auteur de la vidéo a utilisé un VPN particulièrement bien configuré, qui dépasse largement les compétences informatiques de Lilou.

Libérée, Lilou retrouve Violette à la sortie du commissariat. Voyant qu’elle n’éprouve aucun remords, Violette se met en colère. Lilou lui conseille de s’endurcir car elle ne sait pas ce qui l’attend.

Pendant ce temps, Sara se rend chez les Morenos pour informer Jessica des progrès de l’enquête. Jessica ne souhaite pas porter plainte contre Lilou. Elle estime qu’elle n’aurait pas dû lui faire défaut par message. Christelle trouve sa fille trop gentille. Mais Jessica ne veut plus en parler. Elle veut rester concentrée sur son défilé.

Le soir, Jessica revient d’une énième visite de chambre pour son défilé de mode. Elle appelle Bart pour le tenir au courant, tout en ayant l’impression d’être suivie par une silhouette vêtue de noir. Lorsqu’elle raccroche, elle se retrouve soudain face à Charles, vêtu de noir avec une casquette. Jessica lui demande ce qu’il fait là. Charles répond qu’il veille sur elle, puis la serre dans ses bras…

Raphaëlle en veut toujours à Martin

Après avoir emballé ses affaires, Xavier est prêt à partir et s’installer à l’hôtel. Raphaëlle le ramène chez elle. Xavier espère que sa relation avec Camille finira par s’apaiser, quitte à faire semblant d’aimer Simon. Raphaëlle confirme qu’ils n’ont d’autre choix que de garder un oeil sur elle. En attendant, Xavier propose à son ex-femme de se réconcilier avec Martin.

Au commissariat, Nordine rencontre son père qui revient d’un jogging. Il l’interroge sur sa situation familiale et apprend que Raphaëlle continue de l’ignorer. Il conseille à son père de déménager. Martin rétorque qu’il n’a aucune leçon à tirer de son fils qui devrait plutôt se concentrer sur sa réconciliation avec Manon.

Plus tard, Nordine retrouve Manon dans les toilettes. Il en profite pour vérifier l’évasion de Dorian, conscient que les questions qui touchent la famille sont les plus compliquées. Pensant qu’il fait référence à sa mère, Manon se détourne. Elle affirme que les choses ne sont pas comparables et ajoute qu’elle ne regrette pas d’avoir bien fait son travail.

En rentrant chez elle, Maud retrouve sa mère en pleine séance de sport. Elle lui montre le bouquet de fleurs mis de côté. Raphaëlle avoue que c’est un cadeau de Martin. Mais elle lui en veut toujours. Maud décide d’appeler Camille, qui est à l’hôpital avec Simon, afin d’élaborer un plan qui aiderait leur mère à se réconcilier avec son compagnon.

Agnès présente ses excuses à Bruno

Au Spoon, Agnès retrouve Karim au comptoir et s’excuse pour son comportement de la veille. Elle s’en veut d’avoir accusé à tort Bruno de crever ses pneus, puis remercie Karim de s’être chargé de l’affaire. Le Capitaine de Police s’excuse en échange de sa réaction plutôt légère lorsque Rayane a été convoqué au lycée. Une fois les choses clarifiées, Karim invite Agnès à prendre un café avec lui. Au moment où elle va récupérer ses affaires, Rayane arrive en se moquant ouvertement de son professeur et de son histoire de crevaisons. Après l’avoir entendu, Agnès décide de quitter les lieux.

Au commissariat, Karim raconte à Roxane sa mésaventure. Il est dégoûté d’être revenu à la case départ alors qu’il pensait pouvoir enfin tenter d’approcher Agnès.

De son côté, Agnès se rend au Mas où elle croise Alex. Elle lui offre un cadeau pour Bruno, en signe d’excuse pour le malentendu de la veille. C’est une bouteille de champagne de luxe.

Plus tard, Alex offre le cadeau à Bruno Agnès. Ce dernier est très touché. Alex souligne qu’Agnès avait vraiment l’air désolée.

Quitter la version mobile