Déficit, dette : la trajectoire du gouvernement se fait étriller

Dans le langage feutré des magistrats financiers, c’est une volée de bois vert. Les prévisions du gouvernement sur l’évolution des finances publiques d’ici 2027 « manquent de crédibilité » et « manquent également de cohérence », estime le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) – une émanation de la Cour des comptes – dans un avis rendu public ce mercredi. sur le nouveau « programme de stabilité », la trajectoire budgétaire ajustée pour les quatre prochaines années.

Dévoilée la semaine dernière, la stratégie de Bercy doit être officiellement communiquée ces jours-ci à la Commission européenne. Il a été formellement adopté ce mercredi par le Conseil des ministres.

Quitter la version mobile