Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Début en fanfare, les Bleus nous mettent l’eau à la bouche

Le jeune quatuor français emmené par Salvan, champion de France du 200m nage libre, a pris la troisième place d’un relais 4X200m en 7’06 »97, derrière le Hongrois Kristof Milak en or (7’05 »38), et l’Italie en argent sur le fil (7’06 »25). Une première médaille pour le clan tricolore dans ces championnats d’Europe à Rome. Six semaines après le succès des Mondiaux de Budapest, les Bleus ont donc ouvert leur compteur jeudi soir avec une médaille de bronze : « C’était intense ! Nous avions en tête lorsque nous nous sommes rencontrés dans la semaine d’être en finale et de nous battre pour la victoire. C’est fait, on est vraiment très contents », a réagi Wissam-Amazigh Yebba, deuxième relayeur de l’équipe aux côtés d’Hadrien Salvan, Enzo Tesic et Roman Fuchs. Les derniers Français médaillés du relais sont ceux de Yannick Agnel, Clément Lefert, Amaury Leveaux et Gregory Mallet. C’était il y a dix ans !

Quoi qu’il en soit, les Bleus ont failli créer la surprise. En effet à mi-course, et après un passage dévastateur de Wissam-Amazigh Yebba, les Français étaient en tête. Tesic semblait pouvoir tenir la barre dans le troisième relais. Malheureusement, Roman Fuchs dernier à plonger n’a pu résister dans la dernière ligne droite au retour de la Hongrie et de l’expérimenté Kristof Milak. Peu importe, comme le rappelle Hadrien Salvan, qui a battu son record personnel : « C’était un moment incroyable. Il lance parfaitement l’équipe de France. Aux Mondiaux, Léon Marchand avait été champion du monde le premier jour, on s’est dit que si on pouvait décrocher une petite médaille, ce serait bien de commencer le truc. Ce n’est pas aussi bon mais pour nous c’est déjà énorme. Une performance qui augure bien à moins de deux ans des JO de Paris pour ce relais tout jeune et prometteur qui a offert sa deuxième médaille à la délégation française à Rome, après celle de bronze dans l’épreuve technique par équipes de natation artistique. C’est la première médaille française dans un grand championnat international de natation artistique depuis le titre mondial de Virginie Dedieu en 2007. Au niveau européen, la France attendait de monter sur le podium depuis 2004. « C’est beaucoup de fierté, un accomplissement aussi parce qu’on a travaillé très dur d’y arriver », a réagi Charlotte Tremble, l’une des animatrices. « On a des étoiles plein les yeux et ça donne un coup de boost pour la suite de la compétition. « Quatrièmes aux Mondiaux de Budapest en juin, Les Bleues, qui joué sur de la musique Daft Punk, a grimpé d’un rang pour prendre cette fois la troisième place derrière l’Ukraine en or et l’Italie en argent.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page