Skip to content
De l’argent pour l’éducation des enfants, pas pour les écoles


Alors que les écoles se relâchent pour l’été, c’est le bon moment pour examiner le retour que l’Amérique obtient sur son investissement dans l’éducation. Le Census Bureau rapporte que les dépenses ajustées à l’inflation dans l’éducation de la maternelle à la 12e année ont triplé depuis 1970 pour atteindre un record de 751,7 milliards de dollars. Pourtant, à peine un tiers de tous les élèves de quatrième année dans les communautés urbaines américaines peuvent lire ou faire des mathématiques au niveau scolaire. Le temps est venu de repenser la façon dont nous payons l’éducation. Arrêtons d’écrire des chèques en blanc aux systèmes scolaires défaillants.

Considérez une mère célibataire de deux enfants. De la maternelle à l’obtention du diplôme d’études secondaires, le gouvernement dépensera près de 250 000 $ pour chacun de ses enfants. Pourtant, elle n’aura pas grand-chose à dire sur la façon dont l’argent est dépensé. Sans son consentement, les bureaucrates qui dirigent les écoles publiques construiront des installations, embaucheront des enseignants et planifieront des programmes qui pourraient laisser ses enfants loin derrière leurs pairs, le tout à des prix exorbitants.


wj en

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.