Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

dans nos départements. Sextape, vaches mortes, ZFE… Les dix hot spots de la rentrée


Vaches mortes près d’une antenne 4G en Haute-Loire : les éleveurs continuent le combat

« Nous n’allons pas capituler. Depuis plus d’un an, les partenaires du Gaec du Coupet, à Mazeyrat-d’Allier, se battent contre une antenne 4G voisine, accusée de nuire à la santé de leurs vaches. Et malgré un revers devant le Conseil d’Etat mi-août, les éleveurs n’entendent pas baisser les bras.

Depuis l’installation de cette antenne à 300 mètres de leur ferme, en juillet 2021, Frédéric Sagères, Yannick Sagères et Géraldine Jammes constatent une surmortalité de leurs animaux et une baisse de leur production laitière. Sur avis d’un expert, le tribunal administratif du Puy-en-Velay avait ordonné au printemps 2022 la suspension de l’émission des ondes, afin d’observer si cela entraînait ou non un retour à la normale.

Las, saisi par Orange, qui insiste sur la mission de service public remplie par l’antenne (appels d’urgence), le Conseil d’Etat a annulé le 17 août la décision du tribunal administratif. Au grand dam du Gaec du Coupet bien sûr, mais aussi de la FDSEA et des élus locaux qui sont montés au créneau. Le lendemain, les agriculteurs ont éteint eux-mêmes le disjoncteur de l’antenne, mais le courant a été rétabli quelques heures plus tard.

La décision du Conseil d’Etat « ne doit pas être surinterprétée : elle ne signifie ni le règlement ni la fin du litige », a pour sa part estimé Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique. « Il est essentiel que l’expertise judiciaire prescrite par le tribunal puisse être complétée. Mais pour les éleveurs, la situation n’est déjà « plus tenable ».

>> A lire aussi : l’affaire résumée en vidéo en trois minutes

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page