Politique

Dans la Loire, un maire interdit les rassemblements de plus de deux personnes après 19 heures


L’élu s’appuie sur « les doléances des riverains » pour interdire jusqu’au 31 octobre les rassemblements troublant l’ordre public.

Article écrit par

Publié

Mise à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Le maire divers de droite de Lorette souhaite un été tranquille. L’élu de cette commune de la Loire a pris un arrêté interdisant le rassemblement de plus de deux personnes qui « trouble à l’ordre public » entre 19 heures et 4 heures du matin, a annoncé la municipalité à l’AFP samedi 23 juillet, confirmant une information de la Progrès. Le maire Gérard Tardy invoque « doléances des riverains » d’interdire les rassemblements jusqu’au 31 octobre.

Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits. « lorsqu’elles troublent l’ordre public ou gênent le passage des personnes aux entrées et sorties des immeubles et de la voie publique »dans la partie centrale de cette commune de 4 800 habitants dont il est maire depuis 1989. Il cite en exemple la « jets d’ordures diverses, saletés, bruit, propos déplacés ou offensants, repas improvisés, rodéos en voiture, crachats, actes d’intimidation envers les personnes vulnérables, consommation de drogue ou d’alcool, jeux de balle ».

Parmi les considérants du texte daté du 12 juillet, le premier magistrat de la commune affirme que « les groupes de jeunes adultes de plus de deux personnes dégénèrent dans plus de 95% des cas ». Julien Lequeux, conseiller municipal de l’opposition, dénonce pour sa part un processus sans « inutile car les troubles identifiés sont déjà punis par la loi ».

« Ce qui me surprend, c’est la réaction du commissaire de police du secteur, qui estime qu’il pourra désormais agir sur la base de cet arrêté », poursuit l’élu. Il appelle le maire à « plutôt recruter une ou deux polices municipales supplémentaires et coopérer avec les communes voisines dans le domaine de la sécurité ».



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page