Skip to content
Danny Roberts réagit après qu’un colocataire du « monde réel » l’ait confronté à propos de son homosexualité

Danny Roberts est devenu un visage public du mouvement des droits LGBTQ il y a 22 ans lorsqu’il était l’un des sept colocataires à apparaître sur MTV « The Real World: New Orleans ».

Le natif de Géorgie est revenu à la télé-réalité ce printemps sur la série dérivée de Paramount + «The Real World Homecoming: New Orleans» – une décision qu’il admet avoir prise avec quelque réticence.

Bien que Roberts ne soit plus l’un des rares homosexuels visiblement exclus à la télévision, sa présence dans l’émission a mis en lumière de nombreux défis auxquels les membres de la communauté LGBTQ continuent de faire face en 2022.

Le HuffPost a jeté un coup d’œil à l’épisode de cette semaine de « The Real World Homecoming: New Orleans », dans lequel Roberts a une conversation difficile concernant sa sexualité avec son colocataire Matt Smith.

« Dieu a créé chacun de nous », a déclaré Smith, un fervent catholique, à Roberts à un moment donné. « Pour moi, je ne comprendrai jamais comment Dieu t’a créé. »

Regardez un extrait de l’épisode de cette semaine de « Real World Homecoming: New Orleans » ci-dessous.

Fidèle à lui-même, Roberts prend la confrontation maladroite dans la foulée.

« J’appelle cela le contournement spirituel – l’idée d’aimer le pécheur, de haïr le péché », explique-t-il. « C’est là où se trouve une grande partie du monde en ce moment. C’est là que se situe une grande partie de ma famille, et j’appelle cela notre propre politique « Ne demandez pas, ne dites pas ».

C’est une analogie appropriée étant donné le sort réel de Roberts sur l’original « Real World: New Orleans ». À l’époque, il avait un petit ami officier de l’armée dont le visage devait être flouté à l’antenne pour qu’il ne perde pas son emploi en vertu de la politique «Ne demandez pas, ne dites pas» qui interdisait ouvertement aux personnes LGBTQ de servir dans le militaire de 1994 à 2011.

Maintenant âgé de 44 ans, Roberts réside dans le Vermont avec sa fille de 6 ans, Naya, et travaille comme recruteur en technologie. Malgré ses réserves initiales, il a déclaré que le tournage de « The Real World Homecoming: New Orleans » s’était avéré être une expérience « rédemptrice ».

« Aucun d’entre nous, en tant qu’individus, n’est une personne qui s’épanouit dans le drame ou qui le recherche », a-t-il déclaré au HuffPost en avril. « Notre objectif était le contraire : simplement venir à la Nouvelle-Orléans et retrouver de vieux amis. La plupart d’entre nous ne s’étaient pas vus depuis 20 ans.

Nouveaux épisodes de « The Real World Homecoming: New Orleans » en première les mercredis sur Paramount +.




huffpost

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.