Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Crawley 0 – 2 Hartlepool

Un but en seconde période de Rollin Menayese et un but contre son camp de Travis Johnson ont sorti Hartlepool des deux derniers de la Ligue 2 avec une victoire méritée 2-0 à Crawley.

Ce n’était que la troisième victoire des Pools en championnat de la saison et leur première à l’extérieur depuis près de neuf mois, mettant fin à une série de 14 matchs à l’extérieur de la Ligue 2 sans victoire.

Crawley n’a pas réussi à tirer au but jusqu’au temps d’arrêt alors qu’ils chutaient à leur première défaite sous le nouveau patron Matty Etherington.

Etherington avait exhorté ses hommes à jouer avec « une liberté » dans le jeu, et a admis que des victoires consécutives leur donneraient l’occasion idéale de commencer à « regarder vers le haut plutôt qu’en bas ».

James Balagizi aurait dû tester le gardien de but des Pools Ben Killip tôt avant qu’Etherington ne subisse une double blessure avec l’attaquant Ashley Nadesan et le skipper remplaçant Joel Lynch étant expulsés dans les 17 premières minutes.

Le défenseur des Pools en forme Jamie Sterry a produit la première menace de son équipe en ayant un tir bas arrêté par la gardienne Ellery Balcombe après avoir coupé à l’intérieur de la demi-heure.

Le meilleur buteur des Pools, Josh Umerah, a mis une tête cadrée au début de la seconde période avant que le défenseur Reghan Tumilty ne se lève pour diriger une tête hors cible.

Pools a ouvert l’impasse à la 64e minute lorsque le défenseur Menayese a dirigé un corner de Callum Cooke pour inscrire son premier but pour le club devant les supporters itinérants.

Cela s’est amélioré pour l’équipe de Keith Curle neuf minutes plus tard lorsque Johnson s’est dirigé vers son propre filet depuis un autre corner de Cooke à neuf minutes de la fin.

Dans une nuit profondément décevante pour les Reds, leur premier effort au but n’est arrivé qu’au temps d’arrêt lorsque le gardien Killip a sauvé la tête de James Tilley.

Sky Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page