Skip to content
Covid-19 : le Maroc suspend toutes ses liaisons aériennes avec la France


Le Maroc suspendra les vols à destination et en provenance de la France à partir de vendredi soir, rapporte jeudi l’Agence de presse marocaine (MAP), alors que la pandémie de coronavirus est à nouveau en hausse sur le Vieux Continent.

Le Maroc a décidé de suspendre les vols réguliers vers et depuis la France en raison de la reprise de la pandémie de Covid-19, a-t-on appris jeudi 25 novembre auprès du ministère marocain des Affaires étrangères.

« Cette décision entrera en vigueur à partir du 26 novembre 2021 à 23H59 (22H59 GMT), jusqu’à nouvel ordre », indique un communiqué relayé par l’agence de presse MAP.

« Préserver les acquis »

L’annonce « intervient afin de préserver les acquis du Maroc en matière de gestion de la pandémie de Covid-19 et de faire face à la dégradation de la situation sanitaire dans certains pays du voisinage européen », note le Comité interministériel de suivi du Covid-19.

Face à une cinquième vague de pandémie, le gouvernement français a annoncé jeudi un renforcement des mesures sanitaires, sans envisager un re-confinement ni un couvre-feu.

La France est de loin le premier partenaire économique du Maroc. Les liens culturels et humains sont également étroits : plus de 1,3 million de Marocains vivent en France et près de 80 000 Français vivent au Maroc.

Précautions renforcées

Il y a près de deux semaines, le royaume a renforcé les contrôles à ses frontières en raison de l’augmentation des cas de contamination au Covid-19 en Europe.

Désormais, en plus du passeport sanitaire obligatoire et des tests PCR négatifs, à leur arrivée au Maroc, les voyageurs subissent un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres électroniques et par des tests antigéniques, détaille le communiqué.

Tout passager testé positif à l’arrivée sera renvoyé immédiatement dans son pays d’origine, aux frais de la compagnie de transport aérien ou maritime, à l’exception des résidents permanents au Maroc.

Ces mesures concernent toutes les personnes originaires des pays dits de la « liste B », à savoir la France, plusieurs pays de l’Union européenne ainsi que le Royaume-Uni, l’Algérie et la Tunisie, selon la dernière mise à jour du ministère des Affaires étrangères.

Le mois dernier, les autorités marocaines avaient déjà suspendu les vols vers et depuis l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Russie en raison de l’évolution de la situation sanitaire dans ces quatre pays.

Si au Maroc la situation épidémiologique ne cesse de s’améliorer, ayant permis la levée début novembre d’un couvre-feu national nocturne en vigueur depuis des mois, l’Europe est redevenue cet automne l’épicentre mondial de la pandémie.

Avec l’AFP


zimonews Fr2En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.