Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Coupe du monde : une victoire importante pour l’Australie


Les Australiens ont en quelque sorte surpris les Tunisiens en arrachant une rare victoire 1-0 pour rester forts dans le groupe D de la Coupe du monde de football du Qatar samedi à Al-Wakrah.

• Lisez aussi : Qatar 2022 : l’Iran surprend le Pays de Galles dans les arrêts de jeu

• Lisez aussi : Coupe du monde de football : Avant Cristiano Ronaldo, il y avait Christine Sinclair

Ce n’est que la troisième victoire des « Socceroos » à la Coupe du monde et la première en 12 ans. Au cours de cette période, l’Australie n’avait réussi qu’un seul match nul en sept matchs.

« Je suis juste extrêmement fier des gars. Ils ont montré l’incroyable combativité australienne. J’ai l’impression que nous avons rendu le pays fier. Récemment, nous avons joué contre les champions du monde avec le même niveau d’effort », a déclaré l’entraîneur Graham Arnold lors d’un point de presse après le match.

Les Australiens avaient logiquement été battus 4 à 1 par la France mardi, mais ce sont encore eux qui ont marqué en premier. Face aux « Aigles de Carthage », c’est la charnière centrale et défenseur Harry Souttar notamment qui a repoussé les attaques adverses.

Mitchell Duke a marqué à la 23e minute en redirigeant une tête de Craig Goodwin, et l’Australie n’a pas regardé en arrière.

Consternation

Dans le camp tunisien, on pouvait se permettre de croire à une première qualification pour la phase éliminatoire. Le match nul 0-0 contre le Danemark avait rempli d’espoir l’équipe de l’entraîneur-chef Jalel Kadri.

Ils ont réussi quatre tirs cadrés sur la cage défendue par Mathew Ryan, mais aucun n’a pu tromper la vigilance du vétéran. Youssef Msakni a même tenté six tirs en tout, un record en Coupe du monde tunisienne.

Il devrait être plutôt difficile pour le pays africain d’assurer sa qualification pour le prochain tour car il affrontera les Français dans leur duel final de la phase de groupes.

Avec trois points au compteur, les Australiens ne devraient pas perdre face au Danemark. Arnold pense que ses troupes ont ce qu’il faut.

« Maintenant, nous passons à autre chose. Oui, nous avons accompli une chose, mais ce n’est rien, il reste encore à faire », a-t-il déclaré.

« Si les sceptiques nous détestent, venez. »



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page