Nouvelles locales

Confessions : Martin Lafleur s’implique dans le film sur son père


Guy Lafleur est décédé le 22 avril dernier. Pour son fils Martin, travailler à perpétuer l’œuvre de son célèbre père l’aide à avancer dans son deuil. Aux engagements dans diverses causes qui lui étaient chères s’ajoute l’implication dans le film qui relatera la vie du Démon blond.

Luc Picard s’est vu confier l’écriture du scénario du film, qui portera sur la vie de Guy Lafleur. « C’est un honneur d’avoir l’opportunité de travailler avec Luc et Christian [Larouche, le producteur de Christal Films] », a expliqué Martin Lafleur, rencontré sur le tapis rouge de aveux, réalisé par Luc Picard.

« Tout va bien, c’est quelque chose qui prend du temps et on veut s’assurer que ce soit bien fait », a ajouté celui qui s’est rassuré d’avoir son mot à dire sur tout et de faire partie des nombreuses discussions autour du film.

« Évidemment, c’est stressant », a-t-il déclaré. Cela touche vraiment la famille, les hauts et les bas. Je ne sais pas comment quelqu’un peut être prêt à voir ça sur grand écran, mais je pense que nous avons choisi les bonnes personnes pour écrire et produire ce film. Je ne suis pas inquiet, ça se fera avec classe. »

Apprivoiser le deuil

La perte de son père, décédé d’un cancer du poumon à l’âge de 70 ans en avril dernier, est encore difficile à apprivoiser pour lui.

« Il est important d’essayer de le garder près de nous alors que nous avançons dans notre deuil », a-t-il déclaré. Parce que ce n’est pas facile, on a perdu un gros morceau. Mais, quand on fait des événements liés à mon père, ça me permet de le garder près de moi et de m’en sortir. »



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page