Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Comment le nouveau budget 2024 du gouvernement français vous affectera

« Ce budget est la première étape vers une amélioration de la trajectoire de nos finances publiques », a déclaré le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire, en présentant mercredi le nouveau plan budgétaire du gouvernement au Conseil des ministres et à la presse.

Le gouvernement espère réduire le déficit public à 4,4 pour cent du PIB l’année prochaine en réalisant 16 milliards d’euros d’« économies » ; tout en protégeant simultanément les ménages d’une inflation galopante.

En théorie, le gouvernement peut faire adopter ce budget même sans le consentement de l’Assemblée nationale et du Sénat en utilisant l’outil controversé 49.3. Les ministres ont suggéré mercredi qu’ils pourraient recourir à cette méthode consistant à contourner le Parlement pour faire adopter le budget.

Voici ce que le gouvernement a annoncé et comment cela pourrait vous affecter :

Protéger les consommateurs de l’inflation

Afin de protéger le pouvoir d’achat face à la crise du coût de la vie, le gouvernement prévoit de dépenser 25 milliards d’euros supplémentaires pour lier les versements de retraites et de prestations sociales à l’inflation. Les paiements de retraite de l’État doivent augmenter de 5,2 pour cent à partir du 1er janvier et les paiements de prestations sociales pour les ménages les plus pauvres, appelés minima sociaux augmentera de 4,6 pour cent à partir du 1er avril.

Si vous percevez une pension de l’État ou des prestations de sécurité sociale, c’est une bonne nouvelle pour vous.

Le Maire a également déclaré que le chèque carburant récemment annoncé par le président Emmanuel Macron sera remis à quelque 4,3 millions de personnes.

LIRE LA SUITE : Qui pourrait bénéficier de la nouvelle subvention aux carburants prévue par la France ?

Le gouvernement devrait toutefois supprimer progressivement le gel des prix de l’électricité d’ici la fin 2024, d’où proviendra l’essentiel des 16 milliards d’euros d’économies.

Publicité

Changements de tranche de revenu

Les seuils de revenus qui déterminent la tranche d’imposition sur le revenu augmenteront de 4,8 %, ce qui représentera un coût projeté de 6 milliards d’euros pour les finances publiques.

Cela signifie:

  • Si vous avez gagné moins de 11 294 € en 2023, vous ne paierez pas d’impôt sur le revenu en 2024.
  • Si vous avez gagné entre 11 295 € et 28 797 € en 2023, vous paierez 11 % d’impôt sur le revenu en 2024
  • Si vous avez gagné entre 28 798 € et 82 341 € en 2023, vous paierez 30 % d’impôt sur le revenu en 2024.
  • Si vous avez gagné entre 82 343 € et 177 106 € en 2023, vous paierez 41 % d’impôt sur le revenu en 2024.
  • Si vous avez gagné plus de 177 106 € en 2023, vous paierez 45 % d’impôt sur le revenu en 2024.

Investissements verts

Les nouveaux plans budgétaires prévoient 10 milliards d’euros de financements verts, dont une augmentation de 1,6 milliard d’euros pour financer le dispositif MaPrimeRénov’, qui fournit des financements pour rendre les logements plus économes en énergie. Le dispositif n’est que partiellement ouvert aux propriétaires de résidences secondaires.

LIRE LA SUITE : Les aides à la rénovation immobilière françaises fermées aux propriétaires de résidences secondaires

Les 50 % de ménages français les plus pauvres pourront également bénéficier d’un programme de location de voitures électriques pour seulement 100 euros par mois, même si les modalités d’accès à ce programme ne sont pas encore claires.

Le « bonus écologique » sur les voitures électriques restera en place mais son mode de calcul va changer. En décembre, le gouvernement devrait dévoiler une liste détaillant les voitures électriques qui permettront aux acheteurs ou aux locataires de longue durée de bénéficier de cette subvention. Actuellement, les personnes qui achètent ou louent des voitures électriques d’une valeur inférieure à 47 000 € et pesant moins de 2,4 tonnes peuvent bénéficier de la subvention.

Publicité

Prêts à taux zéro accordés, mais uniquement à certains acheteurs de maison

Le gouvernement prévoit d’accorder des prêts à taux zéro aux personnes souhaitant accéder au logement. Mais ces prêts ne seront ouverts qu’à ceux qui cherchent à acheter un logement collectif (habitat collectif) et ceux qui cherchent à acheter dans des zones connaissant une pénurie de logements (zones tendues).

LIRE LA SUITE Comment obtenir un crédit immobilier en France

Le Maire s’est également dit ouvert à une réduction de la taxe sur les locations meublées touristiques de 71 pour cent à 50 pour cent. Bien que cette politique ne figure pas dans le projet de loi budgétaire, il a déclaré que le gouvernement serait ouvert à écouter les suggestions concernant une telle mesure.

Nouvelle taxe sur les concessions aéroportuaires et autoroutières

Le gouvernement a annoncé qu’il introduirait une nouvelle taxe sur les aéroports et les autoroutes. Cela pourrait éventuellement entraîner une hausse des prix pour les voyageurs et les chauffeurs si les concessionnaires répercutent les coûts sur les consommateurs.

Plus de 8 000 fonctionnaires seront employés

Le nombre total de fonctionnaires employés en France devrait augmenter de 8 273 en 2024. Cela comprend 2 681 nouveaux postes au ministère de l’Intérieur et 1 961 nouveaux postes au ministère de la Justice. Cela pourrait accroître la présence policière dans la rue et accélérer le fonctionnement des tribunaux français.

Le budget alloué aux écoles augmentera de 3,9 milliards d’euros, qui serviront en grande partie à augmenter les salaires des enseignants. Cela pourrait entraîner une diminution du nombre de jours de grève.


thelocal En2Fr

Ray Richard

Head of technical department in some websites, I have been in the field of electronic journalism for 12 years and I am interested in travel, trips and discovering the world of technology.
Bouton retour en haut de la page