Skip to content
Combien les Français ont-ils payé en moyenne la SNCF en 2021 ?


L’inflation est plus que jamais au cœur des préoccupations des Français. Et aucun bien du quotidien ne semble lui avoir échappé ces derniers mois. La SNCF ne semble pas y couper non plus. Au grand dam des usagers, qui voient les coûts et redevances d’utilisation du réseau ferroviaire s’envoler. Selon la Fipeco, la facture aurait augmenté de près d’un milliard d’euros en un an pour le contribuable. Ces contributions versées par les Français comprennent une partie des tickets, l’entretien du réseau, l’achat de matériel… S ‘il est logique de contribuer à ces frais, force est de constater que leurs coûts ont littéralement explosé. Ainsi, selon l’étude Fipeco, menée par François Ecalle, ancien magistrat de la Cour des comptes, en 2021, ces cotisations représentaient 18,5 milliards d’euros contre 16,7 milliards d’euros en 2020 (+10,8%). Rapportée au nombre d’habitants, la facture s’élève à 276 euros par Français contre 249 euros un an plus tôt, souligne BFMTV. En comparaison, ces cotisations représentaient 14 milliards d’euros en 2015.

Quels sont les trains les plus rapides du monde ?

43% des frais de fonctionnement supportés par le contribuable

Concrètement, ces 18,5 milliards d’euros n’ont pas été entièrement payés par les contribuables. Il faut encore déduire la subvention de 3,3 milliards d’euros versée par l’Etat pour le régime spécial de retraite des cheminots. Dans le détail, les contribuables ont pris en charge 9,4 milliards d’euros, via l’Etat et les collectivités territoriales, ce qui représente 43% des charges de fonctionnement de la SNCF. Les régions et Île-de-France Mobilités ayant versé 6,8 milliards pour l’exploitation du réseau TER et Transilien et l’État 2,6 milliards pour financer l’exploitation de l’infrastructure ferroviaire locale.

Par ailleurs, 50% des investissements de la SNCF ont été financés en moyenne par l’Etat et les collectivités territoriales, ce qui a représenté 5,1 milliards d’euros en 2021. Les charges d’intérêts de la dette de la SNCF reprise par l’Etat se sont élevées à 0,7 milliard. Cela représente un coût total pour le contribuable de 15,2 milliards d’euros pour 2021.

Inflation : voyager en train et en avion coûtera plus cher en 2023

Une facture également payée par les non-utilisateurs

Ce sont ces contributions qui permettent à la SNCF de proposer des tarifs attractifs pour les billets de train quotidiens (TER, RER, Transilien, Intercités). Les usagers ne paient en réalité que 20% du ticket, tout le reste est couvert par les taxes. François Ecalle souligne néanmoins un point : les contribuables et les entreprises qui ne prennent jamais le train cotisent aussi. « Les usagers ne payaient directement que 57 % du coût des services ferroviaires et les contribuables non usagers finançaient largement le transport des usagers », rappelle l’ancien magistrat de la Cour des comptes, cité par BFMTV. Des cotisations élevées qui restent néanmoins insuffisantes pour compenser la dette de la SNCF, qui a atteint 36,3 milliards fin 2021.

A lire aussi :

Top 10 des trajets en train les plus longs au monde

Combien les Français ont-ils payé en moyenne la SNCF en 2021 ?

Voyage en train : quelle est la tendance à la vantardise du train, ou tågskryt ?

Combien les Français ont-ils payé en moyenne la SNCF en 2021 ?

Quels sont les plus beaux trains touristiques d’Europe ?

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.