Cibler les installations nucléaires iraniennes ? La tentation d’Israël

Quelle « réponse » Israël choisira-t-il ? Alors que le cabinet de guerre s’est réuni mardi après-midi pour la cinquième fois depuis l’attaque iranienne de ce week-end, l’État juif semblait encore hésitant sur la forme de sa « réponse » à Téhéran. Une nouvelle frappe contre les Gardiens de la révolution iraniens, ou contre les responsables militaires qui ont dirigé le lancement de quelque 300 drones et missiles sur Israël ? Une cyberattaque qui paralyserait l’économie du pays ? Parmi ces cibles possibles, cependant, une autre se démarque, à la fois la plus « évidente » et la plus dangereuse : la destruction des installations nucléaires iraniennes.

Lire aussi : Entre Israël et l’Iran, le point culminant d’années de tensions

Intéressé par cet article ?

Pour profiter pleinement de notre contenu, abonnez-vous ! Jusqu’au 30 avril, profitez de près de 15 % de réduction sur l’offre annuelle !

CONSULTER LES OFFRES

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés
Quitter la version mobile