Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles sportives

Charles Leclerc prend la pole du Grand Prix de Singapour avec le furieux Max Verstappen seulement huitième après un problème de carburant

Dans des conditions sèches, Verstappen, qui a sa première chance de remporter des titres consécutifs, semblait être sur la bonne voie pour prendre la pole avec son dernier coup de dés.

Mais le pilote Red Bull avait reçu des instructions de son équipe pour interrompre son dernier tour, et il commencera la course de dimanche en bas de l’ordre.

« Je ne comprends pas, mon pote », a déclaré Verstappen à la radio. « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? »

Mais il est entendu que Verstappen a reçu l’ordre de s’arrêter car il aurait manqué du litre de carburant requis. Sergio Perez a pris la deuxième place dans l’autre Red Bull, avec Lewis Hamilton troisième.

Verstappen sera sacré champion s’il gagne et réalise le tour le plus rapide, et son coéquipier Perez et Leclerc de Ferrari terminent respectivement en dessous de la quatrième et de la huitième place.

Charles Leclerc débutera le Grand Prix de Singapour en pole pour Ferrari

/ Reuters

Mais le pilote néerlandais, qui détient une avance de 116 points, fait face à une tâche improbable de remporter le championnat sous les projecteurs du circuit de Marina Bay compte tenu de sa modeste place sur la grille.

Hamilton a raté la pole par seulement 0,054 seconde, mais le septuple champion du monde devrait faire face à d’autres mesures de la part des stewards pour avoir participé aux qualifications avec son nez.

Hamilton portait le bijou incriminé pendant les entraînements et a été convoqué pour voir les commissaires avant les qualifications.

Mais le joueur de 37 ans a pu être vu portant le piercing alors qu’il menait son entretien post-qualification quelques instants après être sorti de sa Mercedes.

Hamilton, quadruple vainqueur à Singapour, a déclaré : « Je poussais tellement fort. C’était tellement, tellement serré. Je pensais que nous pouvions nous battre pour la première place, mais je n’avais pas de prise sur ce dernier tour.

« Je suis reconnaissant d’être sur la deuxième ligne et l’équipe de continuer à pousser. Nous gardons la tête baissée et j’espère que demain sera une meilleure journée.

« Nous savions que la voiture serait plus forte ici qu’à Monza, mais perdre de peu, c’est bien, nous nous levons et nous nous battons à nouveau. »

Le Britannique, qui portait son piercing au nez lors des qualifications, a déclaré : « Je n’essaie pas de faire une déclaration. J’ai mes bijoux et mon piercing au nez depuis des années.

Max Verstappen prendra le départ de la course de dimanche huitième sur la grille après un problème de carburant

/ Reuters

« Nous avons eu cette énorme agitation au début de l’année. À l’époque, c’était soudé, donc ça ne s’est pas détaché.

« Pour de nombreuses courses, ils m’ont donné une exemption jusqu’à ce que je puisse trouver une solution. Je l’ai retiré et il s’est infecté à cause de cela.

« Je continuais avec cette infection et j’avais une ampoule de sang. Je suis retourné faire réparer l’ampoule de sang, car il y avait du pus et du sang.

« J’ai mis ce goujon, puis au cours des deux dernières semaines, il a commencé à guérir et ils m’ont demandé de le garder.

« J’ai reçu une lettre du médecin. J’ai fait de mon mieux. J’espère qu’ils seront raisonnables. Les stewards devraient être là pour nous protéger et ce n’est pas un problème de sécurité.

« C’est fou que nous devions parler de quelque chose d’aussi petit. J’enlève tout et ça. À ce stade, je ne me soucie pas vraiment d’être honnête. »

Lewis Hamilton portait son clou de nez lors des qualifications sur le circuit de Marina Bay Street

/ Reuters

Carlos Sainz de Ferrari s’est qualifié quatrième pour Ferrari, une place devant Fernando Alonso. Lando Norris a terminé sixième pour McLaren.

Ce fut un samedi à oublier pour George Russell après son élimination de Q2. L’Anglais a connu une saison d’ouverture impressionnante en tant que coéquipier de Hamilton chez Mercedes, terminant dans le top cinq à chaque course qu’il a terminée. Mais Russell aura du mal à conserver cet impressionnant record intact après s’être qualifié seulement 11e.

Alex Albon est de retour dans le cockpit ce week-end – trois semaines après avoir souffert d’une insuffisance respiratoire et a été laissé sous respirateur à la suite de complications chirurgicales. Le pilote né à Londres a devancé son coéquipier sur le départ Nicholas Latifi, mais n’était que 19e des 20 coureurs.


Sports standard En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page