Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Divertissement

cet avertissement adressé à Antoine de Maximy lors du tournage – Closer


Il est de retour ! Après avoir voyagé aux quatre coins du monde, Antoine de Maximy a tourné en France pour les besoins de la série J’irai a dormi chez les Gaulois. Dans une petite ville insoumise des Pyrénées, il part à la rencontre d’une femme sur un marché qui ne veut pas être filmée. « Il se passe trop de choses là-bas ! Je m’en fiche parce que je ne risque rien, mais il se passe trop de choses politiques en ce moment. Il faut vraiment parler aux gens pour qu’ils sachent qui vous êtes ! (…) Ici, ils sont sympathiques, ils savent pourquoi ils sont ici, parce que c’est la nature, c’est leur vie »Indien. « C’est bon, ce n’est pas vraiment contre l’Etat ! »» a répondu le journaliste. « Non, nous ne sommes pas contre l’État, ce n’est pas ça. Nous sommes pour un État démocratique, la liberté pour tous.« elle a ajouté.

Alors que le pass vaccinal se conteste dans cette petite commune, Antoine de Maximy a vu écrire sur une voiture : « 30 ans de prison pénale pour acceptation du pass sanitaire. Vous ne tuerez pas nos enfants Manu !« après : « Va te percer le cerveau Manu! » Puis le propriétaire du véhicule a expliqué : « On change si on écrit Macron, donc on met juste son nom ! (…) Ici, c’est une ville très fragile par rapport au fait qu’elle était hippie dans les années 1970. Les gens venaient du nord de la France. » On dira qu’ici c’était comme un lieu de concentration pour les gens qui voulaient avoir un peu de liberté, pouvoir penser différemment. et vivre une vie différente de celle que nous menons en ville. Ils sont venus ici, les enfants ont grandi, les petits-enfants ont grandi… Aujourd’hui nous les voyons. De nombreux enfants sont restés ici et ne sont pas repartis. « Donc nous créons une résistance. ».

Antoine de Maximy « étonné » par une voiture

Une femme présente sur la place lui dit : « Nous avons des réunions sur tout ce qui se passe chaque dimanche.« . Antoine de Maximy répondit alors : « Ce qui me surprend c’est que ta voiture, tu as tout peint et tout, mais en même temps elle est neuve, elle n’est pas vieille ». Le propriétaire du véhicule a alors glissé : « Il est en très bon état, mais je veux montrer aux gens que Ce que veut le Président, c’est éradiquer le plus grand nombre possible de personnes en France…«  Des propos qui ont grandement surpris le journaliste…


Gn fr enter

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page