Nouvelles locales

c’est parti pour « Intaliq by CGEM »

« Intaliq by CGEM » se veut une plateforme inclusive puisqu’elle s’adresse aux jeunes porteurs de projets, startups et TPE de tous horizons. Ce programme sera complété par la mise en place d’instituts de formation déployés dans plusieurs régions du Maroc, en partenariat avec le Ministère de l’Inclusion Economique, des Petites Entreprises, de l’Emploi et des Compétences.

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc a lancé ce jour la plateforme « Intaliq By CGEM », lors d’une cérémonie en présence de M. Chakib Alj, Président de la CGEM, Mme Patricia Llombart Cussac, Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Maroc, ainsi que des acteurs de l’écosystème entrepreneurial marocain.

Réalisée avec le soutien financier de l’Union Européenne, et la contribution de la région Casablanca-Settat, de la Fondation OCP et de la Banque Mondiale, cette nouvelle plateforme numérique, disponible en arabe et en français via « www.intaliq. ma », a pour principal objectif d’accompagner les porteurs de projets et les entrepreneurs marocains dans la création, le développement et la gestion de leurs entreprises. A travers cet outil, la CGEM vise à mettre en place un guichet unique d’information, de formation et d’orientation pour les chefs d’entreprise.

Intervenant lors de cette cérémonie, marquée par des séances d’échanges avec des entrepreneurs opérant dans différents secteurs et de différentes régions du Maroc, le Président de la CGEM a souligné que « Intaliq by CGEM se veut être une plateforme inclusive puisqu’elle s’adresse aux jeunes porteurs de projets, aux start-up et TPE de tous horizons, il est aussi évolutif car il sera alimenté en permanence grâce à l’ensemble des contributeurs nationaux et régionaux ».

« Notre objectif est à terme d’encourager l’entrepreneuriat, de donner envie aux Marocains de tous âges de se lancer, de poursuivre leur passion et ainsi contribuer à la relance et à la croissance de notre économie, comme le souligne le rapport sur le Nouveau Modèle de Développement. Le Maroc a aujourd’hui plus que jamais besoin de ses talents pour investir, innover et créer de la valeur ajoutée. C’est notre rôle de les accompagner. » a-t-il déclaré.

Pour Llombart Cussac, « l’Union européenne et le Maroc s’engagent, dans le cadre de leur partenariat de prospérité partagée, à stimuler l’énergie pour entreprendre des TPE. Conformément à cette vision commune, le programme de coopération Maroc/UE pour la compétitivité et la croissance verte soutient la plateforme Intaliq pour les entrepreneurs. Cette plateforme numérique moderne et riche en contenus favorisera le soutien aux Très, Petites et Moyennes Entreprises, si importantes pour l’emploi, l’innovation et la croissance économique ».

« Intaliq by CGEM » sera complété par la mise en place des « Entrepreneur Academies ». Il s’agit d’instituts de formation à l’entrepreneuriat, notamment par le tutorat, qui seront déployés dans plusieurs régions du Maroc, en partenariat avec le ministère de l’Insertion économique, des Petites Entreprises, de l’Emploi et des Compétences.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page