Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

« C’est la première fois que j’ai peur », insiste Yannick Jadot


 » data-script= »https://static.lefigaro.fr/widget-video/short-ttl/video/index.js » >

Invité sur le plateau de France 2, le sénateur écologiste a déclaré avoir « une peur », une « peur sociale » face à une situation nationale et mondiale qu’il juge alarmante.

Le sénateur écologiste Yannick Jadot a déclaré avoir «la peur » Pour « la première fois» depuis son entrée en politique, lors d’une intervention sur le plateau de « Quatre Vérités » sur France 2 mercredi 29 novembre. En cause, la montée de l’extrême droite, profitant selon lui de la crise sociale, «effondrement climatique» et les guerres. « J’avoue que dans ma vie de militant politique et associatif, c’est la première fois que j’ai réellement peur», a déclaré l’ancien candidat à la présidentielle. « C’est la première fois que j’ai peur« , il a insisté.

Il a cité «effondrement climatique, avec tout ce que cela implique, effondrement social et démocratique« . « Les guerres omniprésentes, y compris à nos frontières : Ukraine, Azerbaïdjan, Arménie, évidemment Israël, Palestine« . « La peur est une peur sociale : nos enfants vivront pire que nous», a-t-il ajouté, énumérant «chocs climatiques« , « les tensions« , « pandémies« .

« Vertige »

« Et quand on a autant le vertige face à l’avenir, on ne pense plus avec son cerveau (…), on agit avec son instinct», a-t-il analysé, accusant l’extrême droite de «secoue-toi de toutes ces peurs« . S’il reconnaissait « Fractures françaises« , il a regretté que « à un moment donné, les individualismes prennent le dessus« . « L’un a peur et l’autre est considéré comme une menace», a observé Yannick Jadot.

Pour lui, l’arme contre la montée de l’extrême droite est «remettre en mouvement » Et « restaurer une perspective collective« . « Lors du premier confinement, on considérait qu’on revenait à l’essentiel, bon il faut revenir à l’essentiel», a-t-il conclu.


Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page